Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité des économies du pétrole, gaz, énergies au Sénégal et en Afrique

le problème de la disponibilité de l'électricité réglée, se posent toujours le problème de l'accès et du coût pour les ménages sénégalais


Rédigé le 8 Janvier 2022 à 14:47 | 0 commentaire(s) modifié le 10 Janvier 2022 - 15:43

Massamba Ndakhté Gaye
Ndakhté M. GAYE est un journaliste économique professionnel et chercheur dans le secteur des... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) - Au Sénégal, l'accès et le coût de l'électricité restent les plus gros défis auxquels le gouvernement doit relever pour soulager les entreprises et les ménages sénégalais.


Si la question de la disponibilité de l’électricité est quasiment réglée au profit des ménages sénégalais, il n’en est pas de même pour l’accès et le coût, surtout pour les zones rurales. Le président de la Commission de régulation du secteur de l’énergie (Crse), Ibrahima Amadou Sarr, admet que ceux-ci restent des problèmes n’ont encore évacués.

« Aujourd’hui, le problème de la disponibilité de l’électricité est derrière nous », a-t-il affirmé au cours d’un atelier d’information sur les réformes du secteur énergétique sénégalais organisé les 6 et 7 janvier 2022, à Somone, Mbour, par la Crse à l’intention des membres du Collectif des journalistes économiques du Sénégal (Cojes).

Pour étayer cette affirmation, il a fait remarquer qu'il n' y a plus de délestages ou coupures intempestives de courant électrique qui était très fréquentes au point de pousser les entreprises de s'approvisionner avec les groupes électrogènes. 

« L’accès est en deçà des attentes et demeure problématique surtout pour les populations du monde rural et le coût est toujours cher impactant de ce fait le pouvoir d’achat des ménages et handicapant les entreprises », a-t-il reconnu.

Selon le secrétaire général de la Crse, Papa Momar Ndiaye, le taux d’électrification en 2020 est de 78,6 pour cent au niveau national, 55 pour cent dans le monde rural et 96 pour cent au niveau urbain. Au regard de ces chiffres, le président de la Crse préconise l’accélération de l’accès tout en réduisant le coût de l’électricité.

Pour M. Ndiaye, ces deux problématiques seront bientôt réglées avec la stratégie gaz to power et l’exploitation du pétrole et du gaz. « Les coûts de production devraient baisser avec la mise en œuvre de la stratégie gaz to power qui consiste en la production de l’électricité à partir du gaz local en substitution du fuel actuellement utilisé par les centrales des Senelec et des producteurs indépendants », a-t-il projeté.

Il a rappelé la politique de l’électrification rurale qui s’articule autour du concept de Concession d'électrification rurale (Cer) comme cadre de mise en œuvre des programmes prioritaires d'électrification rurale de l'Etat, avec la possibilité de soutenir des projets d'électrification rurale d'initiative locale (Projets ERILs) portés par les opérateurs locaux.

Ainsi, le territoire est divisé en 10 zones dénommés Concession d'électrification rurale. Lesquelles sont confiées à des opérateurs privés sélectionnés par appels d’offres internationaux.  Il a fait savoir que ces opérateurs ont la responsabilité des études techniques, de l’acquisition et de l’installation des équipements d’approvisionnement, l’opération, la maintenance et le renouvellement, aussi de la facturation et la gestion de la clientèle sur la durée de la Concession (25 ans).

Parmi les 10 CER, il signale que six concessions ont été attribuées par appels d’offres et les 4 autres restant sont provisoirement confiées à la Société nationale d’électricité (Senelec).
 
 



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise





Facebook




Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.