Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité des économies du pétrole, gaz, mines, énergies au Sénégal et en Afrique
ecofinance.sn
Facebook
Twitter
Equonet.net : actualité économique, financière, écologique au Sénégal et en Afrique
Web média de veille et d'alerte sur la gouvernance des ressources extractives au Sénégal et en Afrique

Découvrez comment tester les connexions Internet au Sénégal.



le ramadan ou la traite des prêcheurs


Rédigé le 18 Avril 2023 à 18:33 | 0 commentaire(s) modifié le 24 Avril 2023 - 14:35


(Equonet-Dakar) - C’est vrai que le RAMADAN est aussi la saison des Traites pour ces prêcheurs cathodiques. Aussi chacun y est allé à fond la caisse à coups de déclamations doctes ou fantaisistes plus proches de légendes que de VERITE VRAIE.


ALHAMDOULILAH, ALHAMDOULILAH, ALHAMDOULILAH.
Le mois béni du RAMADAN tire à sa fin emportant avec lui, toute une cohorte de RELIGIEUX cathodiques qui n’ont cessé, chacun à sa manière de nous emberlificoter avec leurs interminables et innombrables prêches très souvent insipides pour la plupart d’entre eux, il faut le dire. On en aura vu de toutes sortes. Chacun y allant de sa science infuse pour étaler sa maîtrise de l’exégèse coranique et des hadiths prophétiques ou pour évoquer à souhait les hauts faits de certains de nos Saints avec emphase et extrapolations à profusion.
 C’est vrai que le RAMADAN est aussi la saison des Traites pour ces prêcheurs cathodiques. Aussi chacun y est allé à fond la caisse à coups de déclamations doctes ou fantaisistes plus proches de légendes que de VERITE VRAIE. On en aura vu et entendu de toutes formes et de toutes sortes et sous toutes les coutures. Ils se sont TOUS invités dans presque tous les plateaux de télévision pour délivrer leurs messages à grands traits de citations et d’effets de manches de grands boubous « bazinés ou zeitnérisés » de dernier cri et de très haut de gamme complétant une mise en valeur physique de stars d’Hollywood : moustaches et barbes bien taillées, lunettes de classe bien plaquées, bagues en or (sic?) bien en vue au doigt, bonnet bien ajusté, gestuelle bien calculée et tout et tout et tout pour faire se pâmer la gent féminine qui est la principale clientèle de ces célébrités, véritables rentiers de la RELIGION.
Au regard de l’échantillon de communicateurs religieux qu’il nous a été donné de voir évoluer sur les plateaux des télévisions et dans les foultitudes de conférences religieuses que nombre d’associations, de regroupements et  autres amicales se font un point d’honneur à organiser chaque année en pareille période; On reste abasourdi devant le nombre impressionnant de « borome kham khamou dinné»  dont regorge notre pays. MACHAA ALLAH.
On voudrait et devrait en tirer quelque fierté et quelque gloriole si et seulement si , toutes ces prêches et autres raouts « ramadanesques » n’étaient pas entachés de tares rédhibitoires qui ont fini  de transformer ce qui aurait dû être des occasions de révision comportementale pour revivifier la Foi et la pratique religieuse en de vulgaires folklores où l’apparat , la mise scène voire la théâtralisation à outrance ont fini  d’enlever toute «la soubstantifique mouelle» pour parler comme Rabelais, de la Vulgate Coranique.
On reste sidéré devant les toilettes affriolantes de ces dames et Messieurs autant devant les caméras des studios de Télévision que dans les rassemblements religieux censés être dédiés à la revivification de la Religion.
Le concours de beauté et le défilé de mode auront fini de dénaturer complètement ces rendez-vous spirituels pour les transformer en « khawarés incroyables » où se côtoient et s’entremêlent le faste de la mise vestimentaire, les agapes gargantuesques et la sémantique salace et facétieuse.
Ainsi , sur fond de rivalités feutrées entre chapelles, chaque rencontre, conférence, Gamou ou Magal ,devient une occasion pour les maîtres de céans de mettre en exergue l’Excellence de leur Guide et sa supposée suprématie par rapport aux autres qu’on se gardera de désigner nommément , se contentant d’allusions perfides et de propos sibyllins.    
C’est dire simplement que ces évènements religieux qui auraient dû servir à accentuer l’introspection individuelle et collective des fidèles vers le partage de l’unification des pratiques vers l’UNIQUE, se sont mués en des vulgaires terrains de compétitions entre divers courants d’obédiences qui ne font qu’accentuer si on n’y prend garde, la forêt des problèmes existentiels que vit notre pays dans le domaine du religieux musulman avec ses contradictions, ses déviations « acceptées », ses rivalités feutrées , ses contradictions entretenues et ses incohérences incompréhensibles .
A preuve , depuis plus d’une décennie nous sommes le seul pays au monde à  vivre des célébrations décalées d’une même fête majeure de l’Islam pour des considérations …basiques.  C’est à ne rien y comprendre. Ou est ce que c’est fait à dessein ? Pour s’affirmer, se positionner, se différencier, se singulariser ? Allez savoir…
Pour ALLAH WAHIDUN ,  ET MOHAMED LE SEUL ELU , L’ISLAM RELIGION UNE, LA UMMA UNIE, pourquoi est-il si difficile d’avoir une FETE à l’UNISSON ?  
Au Sénégal, chaque année apporte son lot de désolation, de contradictions et de passions autour d’une VERITE UNIQUE . C’est à croire que Nous Sénégalais, on est un peuple spécial. .. Peut –être est ce le cas  pour qu’on se permette de donner au monde, un spectacle aussi désolant de notre pratique de la religion  d’ALLAH …
Les tentatives d’obtenir l’UNISSON à défaut de l’UNIFICATION dans la célébration des fêtes majeures de l’Islam, sont régulièrement vidées de leur substance par des attitudes sectaires, indignes de Musulmans sincères. Il faut se ressaisir pendant qu’il est temps.
Comment voulez vous qu’avec de telles pratiques, les populations et particulièrement les jeunes –relève de demain- puissent aimer La Religion ?  . La pratique de l’Islam dans notre pays se doit d’être revue au nom  de l’exigence de la Vérité et de la vulgarisation, du partage du savoir et du respect des principes édictés par ALLAH SOUBKHANAHOU WA  TAALLA…
Sous ce rapport,  Messieurs les prêcheurs, Messieurs  les maîtres coraniques, Messieurs les Imams et autres exégètes du Livre Saint, s’il est vrai que vous êtes mus UNIQUEMENT par la propagation réussie de l’Islam dans ce pays, alors vraiment , il est temps de  vous faire violence et d’arrêter vos guerres picrocholines  de préséance et  d’égo mal placé car SEUL DIEU EST GRAND ET DIGNE DE LOUANGE … Tout le Reste est FUTILE.
Vos divergences criardes sur des aspects et pratiques de la Religion au nom uniquement de chapelles en mal d’ouailles et dont chacune excipe de voir le soleil à sa porte, font trop de mal au développement harmonieux de la culture islamique dans notre pays.
Quand on laisse prospérer la «folklorisation» à outrance de la Religion avec des chants, de la musique et même de la danse, sans réaction VIGOUREUSE,  et que l’on pinaille sur des « détails » sans véritable importance sur la Religion, on porte une énorme RESPONSABILITE dans la dégradation des moeurs dans ce pays et dans la perte de vitesse et de vitalité de la Religion au Sénégal.
L’ISLAM a cinq piliers que sont la SHAHADA ;  LES 5 PRIERES, LA ZAKATT , LE JEUNE DU RAMADAN, ET LE PELERINAGE si possible .
La qualité de MUSULMAN VRAI est donnée par ALLAH et UNIQUEMENT par LUI le TRES HAUT . Sous ce rapport, quiconque s’aventure à juger son prochain sur sa pratique religieuse commet sans nul doute un véritable péché. Gardons nous de croire que nous sommes meilleurs que notre prochain. L’attitude de mépris à peine dissimulée qui suinte dans les attitudes de certains à l’égard de leurs coreligionnaires est un terreau fertile pour la haine entre frères. CHEYTANE veille et y travaille…
La stigmatisation n’a pas sa place dans l’Islam. Le problème des musulmans au Sénégal est toujours et encore  l’acceptation de l’autre dans la pratique de Sa FOI et surtout le manque d’HUMILITE.
Ah !!! Le Saint Coran, Un Livre à Mille lectures, avec un million de commentaires et cent  millions d’interprétations…. SEUL DIEU SAIT OU SE TROUVE LA VERITE VRAIE.
Le mois béni du RAMADAN aurait du servir à nous amener à aller ensemble vers l’UNIQUE . Mais pas à accentuer les différenciations somme toute bénignes si on les prend au premier degré.
De toute façon le RAMADAN tire bientôt à sa fin et emportera avec lui, la horde de tous ces rentiers de la Foi qui auront mis à profit ce mois béni pour s’en mettre plein les poches. Car on n’est pas dupe. «Toutes ces prestations ramadanesques» sont hautement facturées par nos oustazes « désintéressés». On connait la musique
Plaise à DIEU dans SA Mansuétude infinie d’agréer notre jeûne et d’accepter toutes nos prières malgré leur imperfection. AMINE AMINE AMINE.
Que chacun suive sa foi dans sa voie et DIEU reconnaitra sûrement les Siens…
 
BAAL LENE MA AKH. BAAL NA LEENE. YALA NA GNOU YALA BOOLE BAAL…
ET TRES BONNE FETE DE KORITE DANS L’UNISSON ET LA FOI PARTAGEE.

DEWENETTI
 
Que DIEU nous éclaire et garde le SENEGAL.
Dakar le 18/04/2023                                                                                                              
 Guimba  KONATE
DAKAR
guimba.konate@gmail.com
Guimba Konaté



Actualité | EcoFinance | Finance | Technologie | Contenu local | Environnement | Contribution | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Pétrogazmines | Energies