Connectez-vous S'inscrire
https://www.equonet.net/
ecofinance.sn
Facebook
Twitter
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.



le simulateur solar city d'irena couvre désormais cinq domaines supplémentaires


Rédigé le 26 Septembre 2022 à 13:40 | 0 commentaire(s) modifié le 27 Septembre 2022 - 12:13


(Equonet-Dakar) - L'Agence internationale pour les énergies renouvelables annonce cinq villes qui seront désormais couvertes par son simulateur solar city.


L'Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) vient de partager les nouveaux ajouts aux villes couvertes par le  simulateur SolarCity  , une application Web interactive qui évalue le potentiel de l'énergie solaire et sa mise en œuvre dans certaines villes. Le communiqué de presse transmis à equonet souligne que le simulateur couvre désormais cinq domaines supplémentaires ; San Salvador  au Salvador, Bamako  au Mali, Sao Tomé  à Sao Tomé-et-Principe, Khartoum  au Soudan et Sahinbey  en Turquie. 

"Le simulateur SolarCity, conçu par l'IRENA pour aider les pays membres à évaluer le potentiel technique et financier de leurs villes pour les installations solaires photovoltaïques sur les toits, fait partie de l' initiative Atlas mondial des énergies renouvelables  pour accélérer le déploiement de systèmes solaires photovoltaïques (PV) en toiture dans les zones urbaines. Le simulateur peut tester différents scénarios d'installation, instruments politiques et programmes d'incitation susceptibles de générer des économies potentielles et des avantages socio-environnementaux", renseigne le communiqué. 

"Pour les ménages et les entreprises, le simulateur fournit un moyen de calculer le potentiel solaire photovoltaïque sur les toits, la production d'énergie annuelle, les revenus annuels, la période de récupération et les avantages sociaux et environnementaux. Pour les autorités municipales, le simulateur leur permet de tester des conceptions de systèmes, des instruments politiques et des programmes d'incitation, qui facilitent la définition d'objectifs de contributions déterminées au niveau national (NDC) et la planification de programmes solaires sur les toits", poursuit-il.

"Grâce à cette activité, l'IRENA aide les villes à améliorer la collecte de données pour l'intégration du solaire photovoltaïque et à évaluer les opportunités d'utilisation des énergies renouvelables. À cette fin, le simulateur contribue à la réalisation des objectifs des CDN des pays et renforce les objectifs des pays de doubler leur capacité en énergies renouvelables d'ici 2030", ajoute le communiqué.
equonet



Actualité | EcoFinance | Finance | Technologie | Contenu local | Environnement | Contribution | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Mines-Hydrocarbures | Energies