Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité économique, énergétique, technologique et migration au Sénégal et en Afrique

nouvel indice mondial des médias pour suivre et mesurer la manière dont l'Afrique est couverte par les principaux médias internationaux.


Rédigé le 17 Janvier 2022 à 16:11 | 0 commentaire(s) modifié le 18 Janvier 2022 - 11:00


(Equonet-Dakar) - Une nouvelle initiative médiatique pour mieux appréhender la couverture de l'Afrique par les médias internationaux.


The Africa Center, basé à New York, l'organisation pour le changement de discours Africa No Filter, Media Monitoring Africa et l'Université du Cap (UCT) ont uni leurs forces pour développer l'indice mondial des médias qui suivra et mesurera la manière dont l'Afrique est couverte par les principaux médias internationaux. 
 
 Selon un communiqué de presse transmis à equonet, l'indice mondial des médias examinera 20 grandes plateformes médiatiques internationales afin d'analyser la manière dont elles racontent l'histoire de l'Afrique, quelles voix sont entendues, quels sujets sont prioritaires et comment ils sont couverts. L'index mondial des médias mettra également en évidence les meilleures pratiques en matière de reportage sur le continent. 
 
 Le projet s'appuiera sur une série de méthodes, notamment l'analyse de contenu, l'analyse institutionnelle et des entretiens avec des journalistes travaillant pour des médias internationaux. L'objectif est d'établir les thèmes dominants, les récits et les pratiques journalistiques qui façonnent l'image de l'Afrique. 
L'indice est important, car un tiers de tous les articles sur l'Afrique publiés dans les organes d'information du continent proviennent de services d'information étrangers. On reproche souvent aux médias internationaux de présenter le continent sous l'angle de la maladie, de la pauvreté, des conflits, de la corruption et une mauvaise gestion des dirigeants. 
 
 L'indice mondial des médias est le dernier projet financé conjointement par Africa No Filter et The Africa Center, axé sur les représentations médiatiques de l'Afrique. La recherche sera dirigée par Herman Wasserman, professeur d'études médiatiques au Centre d'études cinématographiques et médiatiques de l'UCT, en collaboration avec les professeurs associés Tanja Bosch et Wallace Chuma ainsi que Dr. Meli Ncube, également de l'UCT, et William Bird de Media Monitoring Africa.  
 
 L'indice mondial des médias viendra compléter une série d'initiatives relevant du principe de rupture signée par Africa No Filter, notamment la première agence de presse africaine pour les histoires d'intérêt humain bird, et le manuel de narration éthique : Comment écrire sur l'Afrique en 8 étapes..  
 
 Moky Makura, Directrice exécutive de Africa No Filter, a déclaré : "Très peu d'institutions sont aussi puissantes que les médias internationaux. En tant que créateurs de contenus pour des millions de personnes, les médias établissent les programmes d'élaboration des politiques, encadrent le débat politique et façonnent les perceptions du public international. L'indice mondial des médias s'inscrit dans le cadre de notre rôle de surveillance et vise à montrer ce qui est bien plutôt que mal dans les reportages sur l'Afrique. Il y a des progrès, et nous avons constaté que les organes d'information internationaux sont devenus plus réfléchis dans leur couverture, mais nous n'en sommes pas encore là, et nous espérons que cet indice permettra de mettre en lumière ceux qui font bien les choses".
 
Uzodinma Iweala, PDG de The Africa Center, a qualifié l'indice de nécessaire et d'opportun. « Si nous voulons changer les récits sur le continent et sa diaspora afin qu'ils soient plus représentatifs et réfléchis, nous devons avoir une compréhension de base de ce que sont ces discours et où ils sont établis. Cet indice est un pas dans la bonne direction. Il contribuera à créer une nouvelle approche qualitative et quantitative pour comprendre comment les journalistes dépeignent l'Afrique et ses habitants, et savoir dans quelles zones les messages qu'ils partagent trouvent le plus d'écho dans le paysage médiatique international ». 
 
Herman Wasserman a ajouté : « L'objectif n'est pas de promouvoir " un journalisme d'investigation" positif sans critique, mais plutôt de présenter un journalisme bien conçu, correctement enquêté, éthiquement sain et ayant un impact, qui prend le continent africain au sérieux dans toute sa diversité et sa complexité, qui donne aux citoyens africains les moyens de participer à la démocratie et à des conversations significatives sur le continent, et qui contribue à une meilleure compréhension des sociétés, de la politique et de la culture africaines dans un monde globalisé.»  
 
L'indice mondial des médias sera lancé en 2022. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site www.africanofilter.org
equonet



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise







Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.