Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité des économies du pétrole, gaz, énergies au Sénégal et en Afrique
Equonet.net : actualité économique, financière, écologique au Sénégal et en Afrique
Web média de veille et d'alerte sur la gouvernance des ressources extractives au Sénégal et en Afrique

Découvrez comment tester les connexions Internet au Sénégal.



offre de crédit bancaire dans l'uemoa : une forte prédominance des personnes morales et des grandes entreprises notée en 2021


Rédigé le 23 Novembre 2022 à 13:20 | 0 commentaire(s) modifié le 24 Novembre 2022 - 17:47

Massamba Ndakhté Gaye
Ndakhté M. GAYE est un journaliste économique professionnel et chercheur dans le secteur des... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) - L'offre de nouveaux crédits bancaires dans l'Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) a connu une hausse de près de dix pour cent en 2021. Et ce sont les personnes morales et les grandes entreprises qui se sont taillées la part du lion.


En 2021, l'offre de nouveaux crédits bancaires dans l'Uemoa a plus profité aux personnes morales qu'aux personnes physiques et aux grandes entreprises qu'aux micros, petites et moyennes entreprises (MPME). En effet, selon le rapport sur les conditions de banque 2021 publié hier par la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest (BCEAO), 76 pour cent du volume de crédit (plus de 17 milliards FCFA) mis en place en 2021 ont été accordés aux personnes morales contre 24 pour cent aux personnes physiques. 

Analysant la répartition des crédits aux entreprises suivant la taille, le rapport révèle que les grandes entreprises concentrent plus de la moitié des ressources mises en place dans l’Union (54 pour cent). 

En outre, il note qu'environ trois quart des concours bancaires aux personnes physiques sont captés par les hommes (75 pour cent), les femmes ne bénéficiant que des 25 pour cent restants.

La répartition géographique des nouvelles mises en place révèle que 92 pour cent des crédits sont octroyés dans les principales agglomérations des pays.  

Relativement aux coûts du crédit, l'orientation baissière du taux d'intérêt débiteur moyen dans les pays membres de l'UEMOA entamée depuis 2011 s'est maintenue en 2021. En effet, selon le rapport, le coût moyen du crédit est passé de 6,59 pour cent en 2020 à 6,27 pour cent en 2021.

"Par rapport à 2011, les taux débiteurs se sont repliés d’environ 205 points de base. Par ailleurs, les entreprises lèvent les ressources auprès des banques avec un différentiel de taux favorable de 179 points par rapport aux ménages. De manière spécifique, au sein des personnes morales, les grandes entreprises bénéficient des taux plus favorables de 91 pdb comparés aux micro-entreprises et PME", souligne le rapport. 

"Quant aux montants des nouveaux dépôts à terme sur les places de l'Union, ils se sont accrus de 36,0 pour cent par rapport à l'année précédente, le total des nouveaux dépôts à terme étant passé de 9.127,8 milliards en 2020 à 12.417,6 milliards en 2021. Les taux de rémunération des dépôts à terme des clients sont ressortis en hausse de 22 points de base, passant de 5,13 pour cent en 2020 à 5,35 pour cent en 2021", note le rapport. 

L'offre de nouveaux crédits bancaires dans l'Union a maintenu sa dynamique haussière observée au cours des dernières années. En effet, selon le rapport, le volume de crédit mis en place est ressorti à 17.781,2 milliards en 2021, contre 16.212,5 milliards en 2020, soit une hausse de 9,7 pour cent.

Le rapport sur les conditions de banque dans l'UEMOA analyse l'évolution des conditions débitrices et créditrices appliquées par les banques des différentes places de l'Union. Les données sont collectées sur la base d'enquêtes mensuelles et permettent de recenser l'ensemble des nouveaux crédits octroyés par les banques ainsi que les dépôts à terme qu’elles reçoivent.

A la faveur de la modernisation du dispositif, la collecte et le traitement des données ont été automatisés en 2021 et élargis aux informations sur le genre du bénéficiaire, la taille et leur secteur d’activité pour les entreprises ainsi que la localisation géographique du client.  



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise






Facebook




Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.