Connectez-vous S'inscrire
https://www.equonet.net/
ecofinance.sn
Facebook
Twitter
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.



production de riz et sécurité alimentaire au Sénégal : accord tripartite pour aider les petits exploitants et les pme de la filière rizicole à accéder aux financements


Rédigé le 14 Mars 2023 à 13:00 | 0 commentaire(s) modifié le 16 Mars 2023 - 21:31


(Equonet-Dakar) - Afin de renforcer la production de riz et la sécurité alimentaire au Sénégal, IFC a annoncé aujourd'hui un partenariat avec agCelerant et Bank of Africa-Sénégal. Le communiqué de presse transmis à equonet souligne que cet accord permettra d'aider les petits exploitants et les petites et moyennes entreprises (PME) de la filière rizicole à accéder plus facilement aux financements dont ils ont besoin pour se développer.


Dans le cadre de ce partenariat, qui bénéficie de l'appui du guichet pour le secteur privé du Programme mondial pour l'agriculture et la sécurité alimentaire (GAFSP), IFC investira l'équivalent en monnaie locale de 7,2 millions de dollars dans un mécanisme de partage des risques.

L'objectif est de permettre à Bank of Africa de financer des milliers de petits exploitants et de petites entreprises spécialisées dans la production de riz et d'aider ainsi ces derniers à accéder à des assurances, à des intrants et à des équipements, notamment des semences, des engrais et des moissonneuses.

Bank of Africa entend optimiser l'impact de ses prêts en collaborant avec agCelerant  , une entreprise d'agritech basée au Sénégal qui propose des formations et des solutions fondées sur les données numériques pour permettre aux agriculteurs de bénéficier de l'assistance technique et financière dont ils ont besoin pour augmenter leur productivité. La plateforme technologique utilisée par agCelerant a été développée par Manobi Africa  , une entreprise basée à Maurice offrant des services numériques dans les secteurs de l'eau, de l'énergie et de l'agriculture en Afrique.  

IFC fournit également des services-conseils à agCelerant pour l'aider à améliorer ses pratiques de gestion des risques dans le secteur agricole, soutenir la mise en œuvre de sa stratégie pour la filière et renforcer encore ses capacités en matière de numérisation et de gestion des chaînes de valeur.

 « Ce partenariat est en adéquation avec le plan de développement triennal de Bank of Africa qui fait de l'accompagnement des PME du secteur agricole une priorité stratégique. Les financements permettent d'accroître l'offre de riz local et de soutenir les chaînes de valeurs locales. C'est aussi un acte fort pour renforcer la souveraineté alimentaire qui est une priorité pour le gouvernement du Sénégal », commente Abdel Zampalegre, directeur général de Bank of Africa - Sénégal .  

« La dépendance du Sénégal aux importations de denrées alimentaires n'est pas soutenable. Nous sommes fiers de nous associer à IFC et à Bank of Africa pour réduire les risques liés au financement des entreprises agroalimentaires et renforcer les chaînes de valeur locales, ouvrant ainsi la voie à la souveraineté alimentaire au Sénégal. Les investissements sont la clé de voûte pour transformer l'agriculture », commente Daniel Annerose, directeur général d'agCelerant Sénégal et de Manobi Africa .

« Accroître la sécurité alimentaire par un meilleur accès au financement et soutenir les chaînes de valeur agroalimentaires sont deux piliers de la stratégie d'IFC en Afrique », précise Aliou Maiga, directeur régional d'IFC pour les institutions financières en Afrique . « Nous sommes fiers de combler notre partenariat de longue date avec Bank of Africa et capitaliser sur l'approche numérique innovante d'agCelerant à travers ce pilote visant à apporter une solution durable pour réduire la dépendance du Sénégal aux importations et renforcer la résilience de son système alimentaire. »

Le riz est un aliment extrêmement important au Sénégal. Mais en dépit de conditions culturelles favorables, le pays importe encore 60 % du riz qu'il consomme et les producteurs font face à de nombreux défis pour développer leur activité, en raison notamment d'une utilisation inappropriée des engrais, d'un manque d 'équipements pour la récolte et de financements insuffisants.

Le soutien d'IFC permettra de s'attaquer aux goulots d'étranglement financiers et techniques qui entravent le développement d'une filière rizicole solide et contribuera à renforcer la production locale de riz.

Ce nouveau partenariat est en phase avec la Plateforme mondiale pour la sécurité alimentaire  d'IFC, un dispositif de 6 milliards de dollars mis en place pour renforcer la capacité du secteur privé à répondre à la crise actuelle et soutenir la production alimentaire dans le contexte de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, qui a encore aggravé l'insécurité alimentaire à travers le monde.

equonet



Actualité | EcoFinance | Finance | Technologie | Contenu local | Environnement | Contribution | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Mines-Hydrocarbures | Energies