Connectez-vous S'inscrire
https://www.equonet.net/
ecofinance.sn
Facebook
Twitter
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.
Veiller à l'application des obligations du secteur extractif sénégalais.



sénégal : le successeur de macky sall héritera d'un budget de 7003,6 milliards f cfa, le plus important depuis léopold sédar senghor


Rédigé le 6 Décembre 2023 à 11:54 | 0 commentaire(s) modifié le 8 Décembre 2023 - 17:22

Massamba Ndakhté Gaye
Ndakhté M. GAYE est un journaliste d'investigation engagé dans le suivi citoyen des obligations... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) - Le président de la République du Sénégal, Macky Sall, laissera à son successeur un budget 2024 de 7 003,6 milliards F CFA, un montant qui a plus que quintuplé comparé à ceux de ses prédécesseurs Léopold Sédar Senghor, Abdou Diouf et Abdoulaye Wade.


Le successeur de Macky Sall à la tête de la présidence de la République, qui sera connu à la suite de l'élection présidentielle du 25 février 2024, ne devrait pas avoir trop de souci de ressources budgétaires pour gérer et répondre à la forte demande sociale des populations, surtout défavorisées.

Il héritera d'un budget qui est passé de  6411,5 milliards CFA en 2023 à 7003,6 milliards f cfa, le plus important comparativement à ceux des régimes des présidents Léopold Sédar Senghor, Abdou Diouf et Abdoulaye Wade. 

Le ministre des Finances et du Budget, Amadou Moustapha Bâ en a fait la différence en rappelant aux députés qu'en 1981, le dernier budget préparé par le président Léopold Sédar Senghor s’élevait à 191,6 milliards FCFA, dont le service de la dette. Il a également rappelé qu'en 2000, le président Abdou Diouf a quitté le pouvoir en laissant un budget de 831,5 milliards FCFA, comprenant le service de la dette. Et qu'en 2012, le dernier budget du président Abdoulaye Wade s’élevait à 2344,8 milliards FCFA, y compris le montant du service de la dette.

En faisant cette comparaison, le ministre a voulu montrer aux représentants du peuple que le Sénégal suit sa dynamique de progression. 



Actualité | EcoFinance | Finance | Technologie | Contenu local | Environnement | Contribution | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Mines-Hydrocarbures | Energies