Connectez-vous S'inscrire
https://www.equonet.net/
ecofinance.sn
Facebook
Twitter
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.
Veiller sur l'application des obligations du secteur extractif sénégalais.



sénégal : révision à la baisse des projections de croissance du produit intérieur brut consécutive au lourd poids de la situation sociopolitique tendue


Rédigé le 9 Septembre 2023 à 21:42 | 0 commentaire(s) modifié le 11 Septembre 2023 - 18:36

Massamba Ndakhté Gaye
Ndakhté M. GAYE est un journaliste d'investigation engagé dans le suivi citoyen des obligations... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) - La situation sociopolitique tendue a conduit les autorités sénégalaises à revoir à la baisse les projections de croissance du produit intérieur brut (PIB) à 4,1 pour cent.


En mission au Sénégal du 31 août au 7 septembre 2023 pour faire le point sur les évolutions économiques récentes et mettre à jour les prévisions de croissance et budgétaires, et discuter le projet de budget 2024, les services du Fonds monétaire international (Fmi) ont noté une une révision à la baisse des projections de croissance due au poids de la tension sociopolitique du pays.

"La situation sociopolitique tendue a pesé sur l'activité dans les secteurs du commerce et des services au premier semestre de cette année, conduisant à une révision à la baisse des projections de croissance du PIB à 4,1 pour cent", a déclaré le chef de l'équipe, Edward Gemayel, à l'issue de la mission. 

"L'inflation sur un an est tombée à 5,7 pour cent en juillet, mais de nouvelles pressions inflationnistes provenant de certains produits alimentaires de base (riz, oignon, sucre) sont récemment apparues, et les prévisions d'inflation moyenne en 2023 ont été révisées à 6,1 pour cent", a-t-il poursuivi. 

"L’exécution du budget jusqu’à fin juin était globalement conforme aux objectifs du programme. Cependant, atteindre les objectifs du programme à fin décembre nécessiterait des efforts supplémentaires en matière de collecte des recettes", a-t-il ajouté.



Actualité | EcoFinance | Finance | Technologie | Contenu local | Environnement | Contribution | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Mines-Hydrocarbures | Energies