Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité des économies du pétrole, gaz, énergies au Sénégal et en Afrique

zimbabwé : fin des récurrentes délestages avec la livraison d'un nouveau transformateur devant permettre le démarrage du projet électrique


Rédigé le 12 Juillet 2022 à 13:54 | 0 commentaire(s) modifié le 13 Juillet 2022 - 13:19


(Equonet-Dakar) - Au Zimbabwe, le projet d’alimentation électrique de près de 15 milliards FCFA (23 millions de dollars) du ZimFund est prêt à démarrer suite à la livraison d’un nouveau transformateur.


Des milliers de clients des provinces des Midlands, du Mashonaland East et West du Zimbabwe ne vont plus subir les récurrentes coupures d’électricité. Suite à la livraison d’un transformateur de 175 MVA, le projet de réhabilitation d’urgence des infrastructures électriques financé par le Fonds fiduciaire multidonateurs pour le Zimbabwe (ZimFund) vient d'atteindre sa dernière étape de mise en œuvre, donc prêt à démarrer pour soulager ces populations.

Selon un communiqué de presse de la Banque africaine de de développement, le transformateur a été livré le 10 juillet 2022 à la sous-station de Sherwood, dans la province de Kwekwe Midlands, à environ 200 kilomètres à l’ouest de Harare. Il précise que la phase II du Projet de réhabilitation d’urgence de l’infrastructure électrique a été financée pour 22,74 millions de dollars par le Fonds fiduciaire multidonateurs pour le Zimbabwe (ZimFund), dont le groupe de la Banque africaine de développement est un partenaire majeur.

Les clients raccordés à la sous-station de Sherwood sont répartis dans les provinces de Midlands, Mashonaland East et West et Masvingo, ce qui représente plus de 1,2 million de personnes.

La sous-station est actuellement équipée de trois transformateurs de 90MVA, 330/88/11 kV, ce qui fait une capacité totale installée de 270MVA contre une demande de 350MVA. Le nouveau transformateur remplacera l’ancien équipement qui n’est plus réparable et qui provoquait de nombreuses coupures de courant qui ont eu un impact négatif sur les ménages, l’industrie, le capital humain, les institutions et la fourniture de services de base essentiels.

Dinesh Buldoo, directeur général de WSP Power - entreprise de services professionnels en ingénierie reconnue mondialement -, représentant le gouvernement du Zimbabwe, a indiqué que la livraison du transformateur était « une étape majeure puisqu’il s’agit de l’équipement clé prévu dans le cadre du projet ».

« Le projet a connu des retards qui ont été exacerbés par l’impact de la pandémie de Covid-19, en particulier sur les lignes de production et d’expédition. Nous tenons à remercier la Zimbabwe Electricity Distribution Company (ZETDC) et le peuple du Zimbabwe pour leur patience tout au long de ce projet », a-t-il ajouté.

La phase II du projet, gérée par la Banque africaine de développement, a été conçue pour améliorer la disponibilité de l’approvisionnement en électricité grâce à la réhabilitation des installations de production, de transmission et de distribution. Les zones cibles du projet sont Kwekwe, Gweru, Bulawayo, Mutare, Harare et Hwange, avec une population cible de cinq millions de personnes.

Commentant la livraison du transformateur, Edson Manyewe, ingénieur de développement du réseau à la ZETDC, a déclaré qu’il permettrait « d’améliorer la fiabilité de l’approvisionnement, l’efficacité du fonctionnement du réseau ainsi que la qualité de l’approvisionnement ».

Le ZimFund a été l’un des programmes les plus importants du pays en ce qui concerne la restauration des infrastructures essentielles du Zimbabwe en matière d’électricité, d’approvisionnement en eau et d’assainissement, en particulier dans les zones ciblées. Au terme de la première phase du projet d’alimentation électrique en 2016, au moins 529 768 habitants des zones résidentielles ont été alimentés en électricité fiable, 11 632 autres ont été réintégrés au réseau électrique et 11 097 personnes ont été raccordées au réseau.

L’Australie, le Danemark, l’Allemagne, la Norvège, la Suède, la Suisse et le Royaume-Uni sont les donateurs de Zimfund doté de plus de 94 milliards FCFA (145,8 millions de dollars).

La plupart des sous-stations réhabilitées dans le cadre du projet d’alimentation électrique de ZimFund fournissent de l’électricité à des institutions essentielles telles que des hôpitaux, des écoles et des universités, des usines d’approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées, des mines et d’autres installations publiques qui servent une population de plus de cinq millions de personnes, réparties dans toutes les provinces du pays.

Dans le secteur de énergie, la Banque africaine de développement finance également d’autres projets d’infrastructure au Zimbabwe, tels que la réhabilitation du barrage de Kariba, la ligne de transport Alaska-Karoi et des projets d’appui à la réforme du secteur de l’énergie, pour un investissement total de 90,5 millions de dollars.

equonet



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise





Facebook




Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.