Connectez-vous S'inscrire

15.205.091 de personnes ont bénéficié des services de 511 institutions de micro finance dans l’Umoa en septembre 2019


Rédigé le 20 Janvier 2020 à 12:12 | 0 commentaire(s) modifié le 21 Janvier 2020 - 14:31


(Equonet-Dakar) - 15.205.091 de personnes ont bénéficié des services financiers fournis par les institutions de micro finance de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA). C’est qui ressort de la fiche de la BCEAO qui fait le point de la situation du secteur de la micro finance dans les pays membres de l'UMOA au titre du troisième trimestre de l'année 2019.


La fiche note que le nombre de systèmes financiers décentralisés (SFD) dans l'UMOA est de 511 unités à fin septembre 2019. En outre, elle souligne que 15.205.091 de personnes ont bénéficié des services financiers fournis par les institutions de micro finance sur la période sous revue, à travers 4.869 points de service répartis dans les États membres de l'Union.

«L'examen des indicateurs d'intermédiation des SFD de l'Union fait ressortir une évolution relativement favorable à l'inclusion financière, avec un taux brut de dégradation du portefeuille qui s'est légèrement inscrit en baisse, ressortant à 7,6% contre 8,9% à fin septembre 2018, pour une norme généralement admise de 3% dans le secteur», renseigne le document.

«Sur la période sous revue, le montant des dépôts collectés s'est établi à 1.454,1 milliards de FCFA contre 1.335,5 milliards de FCFA une année plus tôt, soit une augmentation de 8,9%. Cette progression est enregistrée au Mali (+17,9%), au Togo (+11,4%), au Bénin (+9,8%), en Côte d'Ivoire (+8,8%), au Sénégal (+7,5%) et au Burkina (+6,1%). Toutefois, une baisse a été observée en Guinée-Bissau (-23,1%) et au Niger (-0,9%). Les dépôts à vue demeurent prépondérants avec une part de 59,2%. Les dépôts à terme et les autres dépôts constituent chacun 20,4%. En outre, l'épargne auprès des SFD a été constituée à hauteur de 50,2% par les hommes, 29,9% par les femmes et 19,9% par les groupements», ajoute-t-il

Il note que le montant moyen de l'épargne par client s'est fixé à 95.193 FCFA à fin septembre 2019 contre 87.118 FCFA au titre du troisième trimestre de l'année 2018.

Il souligne que pour l'ensemble des SFD de l'UMOA, l'épargne recueillie représente 5,7% de la totalité des dépôts détenus par les établissements de crédit de l'Union.

«S'agissant de l'encours des crédits des SFD de l'Union, il s'est accru de 12,1% par rapport à son niveau à fin septembre 2018, pour ressortir à 1.498,9 milliards de FCFA. Cette hausse a été notée au Mali (+17,1%), au Burkina (+13,5%), au Sénégal (+13,3%), en Côte d'Ivoire (+12,9%), au Bénin (+8,2%), au Togo (+8,0%) et au Niger (+3,1%). En revanche, l'encours des financements a diminué de 36,7% en Guinée-Bissau. Une part de 50,5% de l'encours des crédits des institutions de microfinance est constituée de concours à court terme. Les prêts à moyen et long termes représentent respectivement 31,9% et 17,6% sur la période sous revue. La clientèle masculine des SFD a bénéficié de 54,1% des crédits. La clientèle féminine et les groupements bénéficient respectivement de 28,1% et 17,8% des financements», renseigne-t-il.

Il souligne que l'encours moyen des prêts par bénéficiaire a augmenté de 12,1%, pour s'établir à 97.774 FCFA à fin septembre 2019 contre 87.236 FCFA une année auparavant.
Quant aux SFD en difficulté, il signale quinze institutions de micro finance étaient sous administration provisoire à fin septembre 2019, à savoir six au Bénin, deux au Burkina, deux au Niger, deux au Togo, une en Côte d'Ivoire, une au Mali et une au Sénégal.

Le document précise que les informations sur les systèmes financiers décentralisés (SFD) se fondent sur l'analyse de l'évolution des indicateurs évalués à partir des données estimées. Les estimations ont été effectuées à partir des données à fin septembre 2019, collectées auprès d'un échantillon de 165 SFD, réalisant environ 90% des opérations de dépôts et de crédits de la finance décentralisée.
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 19 février 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky SALL, a présidé le Conseil des ministres, le mercredi 19 février 2020, à 10 heures, au palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 19 février 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles le président de la République a pris les décisions de nomination au conseil des ministres du mercredi 19 février 2019.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

Les exportations britanniques après le Brexit pourraient chuter de 32 milliards de dollars en raison des mesures non tarifaires et des tarifs

(Equonet-Dakar) – Les mesures non tarifaires (MNT) pourraient provoquer des fractures majeures dans les relations commerciales entre le Royaume-Uni et l'UE.