Connectez-vous S'inscrire
https://www.equonet.net/
ecofinance.sn
Facebook
Twitter
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.
Veiller sur l'application des obligations du secteur extractif sénégalais.



Africa Investment Forum : réponse commune des partenaires fondateurs à la pandémie de Covid-19 pour soutenir le secteur privé en Afrique


Rédigé le 21 Juillet 2020 à 13:56 commentaire(s) modifié le 22 Juillet 2020 - 15:04


(Equonet-Dakar) - Quinze transactions du portefeuille de l’AIF, d’une valeur de 3,79 milliards de dollars, sont destinées à surmonter les effets du coronavirus, informe la Banque africaine de Développement dans un communiqué de presse transmis à Equonet.


« Des investissements plus importants et structurants guideront la relance économique de l’Afrique pendant la période d’après-Covid-19 », ont déclaré, vendredi 17 juillet, les partenaires de l’Africa Investment Forum (AIF), marquant ainsi leur confiance dans la capacité du continent à s’extraire des crises sanitaire et économique actuelles, puis à rebondir.

« L’Afrique sortira de cette pandémie, aussi difficile que cela puisse être, et elle bâtira des économies plus dynamiques et plus fortes. En tant que partenaires de l’Africa Investment Forum, la première plateforme d’investissement pour l’Afrique, notre orientation doit être claire : aider l’Afrique à relancer ses activités économiques », a déclaré le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, lors d’une réunion virtuelle de deux jours, organisée à l’intention des partenaires fondateurs, institutionnels pour l’échange et la transmission des savoirs sur l’AIF.

À l’occasion d’un marché d’investissement virtuel reproduisant les sessions de ses journées d’activité habituelles, l’Africa Investment Forum a réuni plus de 190 participants, dont des partenaires actuels et d’autres potentiels, des investisseurs et des promoteurs de projets. Les partenaires de l’AIF ont, d’une part, présenté une réponse commune face au Covid-19, et, d’autre part, fait un point sur les activités de la plateforme et sur les opportunités offertes par celle-ci aux nouveaux partenaires et investisseurs.

Le Forum a ainsi présenté quinze projets retenus dans cinq secteurs différents pour un financement prioritaire dans le cadre de sa réponse commune face au Covid-19. L’agriculture et l’agroalimentaire, l’énergie, la santé, les TIC et les télécommunications, l’industrie et le commerce sont les secteurs concernés. Au total, les quinze transactions comprises dans l’actuel portefeuille du Forum s’élèvent à 3,79 milliards de dollars et contribueront à améliorer l’indépendance et la résilience du continent face aux chocs futurs. Quatre promoteurs de projets ont été invités à présenter leurs transactions à plus de 100 investisseurs participant à la réunion. Il s’agit notamment d’un projet de transformation de produits laitiers en Angola, d’une usine de fabrication de vaccins au Kenya, d’un projet de filature de coton au Mozambique et d’une plateforme privée de télémédecine au Nigeria.

À la suite de la réunion, le dispositif de suivi des transactions de l’Africa Investment Forum a été activé pour susciter l’intérêt des investisseurs et permettre un rapprochement optimal entre investisseurs et projets.
 
 
Equonet


Actualité | EcoFinance | Finance | Technologie | Contenu local | Environnement | Contribution | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Mines-Hydrocarbures | Energies