Connectez-vous S'inscrire
Sénégal : afrique info, actualité économique et financière - equonet.net Afrique

BP prend ses distances avec des organisations professionnelles pour des raisons climatiques


Rédigé le 26 Février 2020 à 15:59 | 0 commentaire(s) modifié le 27 Février 2020 - 14:24


(Equonet-Dakar) - BP quitte trois associations professionnelles après un examen détaillé des politiques climatiques.


BP a annoncé aujourd'hui que, à la suite d'un examen approfondi examinant l'alignement des politiques et activités liées au climat des associations professionnelles avec les positions de BP, il quitterait trois organisations basées aux États-Unis - American Fuel and Petrochemical Manufacturers (AFPM), les États de l'Ouest. Association pétrolière (WSPA) et Western Energy Alliance (WEA). 

Plus tôt ce mois-ci, BP a présenté son ambition de devenir une entreprise nette zéro d'ici 2050 ou plus tôt et d'aider le monde à atteindre le zéro net, ainsi que dix objectifs qui la sous-tendent. Il s'agit notamment de fixer de nouvelles attentes en matière de relations avec les associations professionnelles du monde entier - la revue publiée aujourd'hui et l'engagement continu avec ces organisations sur le climat fait partie de cet objectif.

Le PDG de BP, Bernard Looney, a déclaré: «Les associations professionnelles ont depuis longtemps démontré comment nous pouvons progresser grâce à la collaboration, en particulier dans des domaines tels que la sécurité, les normes et la formation. Cette approche devrait également être mise à contribution pour relever le défi déterminant auquel nous sommes tous confrontés: soutenir la transition rapide vers un avenir à faible intensité de carbone. En travaillant ensemble, nous pouvons faire bien plus. 

«BP recherchera des opportunités de travailler avec des organisations qui partagent notre approche ambitieuse et progressive de la transition énergétique. Et lorsque des différences surviendront, nous serons transparents. Mais si nos points de vue ne peuvent être conciliés, nous serons prêts à nous séparer.

«J'espère que dans les années à venir, nous pourrons ajouter le climat à la longue liste de domaines où, en tant qu'industrie, nous travaillons ensemble pour un plus grand bien.»

Au cours des six derniers mois, BP a procédé à un examen de la manière dont les activités et les positions politiques des principales associations professionnelles en matière de climat s'alignent sur les positions de BP. Trente associations - concentrées en Amérique du Nord, en Europe et en Australie - ont été sélectionnées pour examen et leurs positions politiques actuelles et récentes, sur la base d'informations accessibles au public, ont été évaluées. En conséquence, ils ont été déterminés comme étant alignés, partiellement alignés ou non alignés avec les positions de BP.

Pour trois organisations, BP a constaté des désalignements qui ne pouvaient pas être rapprochés. En raison de divergences importantes concernant les positions politiques sur la tarification du carbone, BP quittera les fabricants américains de carburant et de pétrochimie (AFPM) et la Western States Petroleum Association (WSPA). En raison de différences importantes autour de la réglementation fédérale du méthane, ainsi que des cessions d'actifs dans les États dans lesquels l'organisation est active, elle ne renouvellera pas son adhésion à la Western Energy Alliance (WEA). 

BP a identifié cinq autres organisations avec lesquelles elle n'est que partiellement alignée sur le climat. BP a communiqué ces différences à ces associations.

BP a également communiqué des attentes claires en ce qui concerne les positions climatiques et la transparence à toutes les associations dans le cadre de la revue. 

Il s'agit d'un processus continu - BP surveillera activement ses adhésions, sa participation et son alignement avec les associations professionnelles auxquelles il appartient et fournira des mises à jour périodiques, en interne au conseil d'administration et aux parties prenantes, le cas échéant. BP prévoit d'entreprendre un nouvel examen dans environ deux ans.
 
Equonet



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise







Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.