Connectez-vous S'inscrire

BRVM : Le titre SMB CI réalise la plus importante progression du marché avec un gain de 18,20%


Rédigé le 29 Janvier 2018 à 15:29 | 0 commentaire(s) modifié le 29 Janvier 2018 - 15:35


Le rapport d’analyse boursière de Bloomfield Intelligence de la semaine du 22 au 26 janvier 2018 indique que la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières(BRVM) a terminé cette semaine à la baisse, en affichant 210,03 points pour l’indice BRVM 10 (-0,09%) et 229,27 points pour l’indice BRVM Composite (-0,96%).


BRVM : Le titre SMB CI réalise la plus importante progression du marché avec un gain de 18,20%
La capitalisation boursière du marché des actions s’établit à 6 448 milliards FCFA. Les transactions en valeur du marché des actions s’établissent à 5,1 milliards FCFA en fin de semaine, portées principalement par le secteur « SERVICES PUBLICS » (78%). Le titre SMB CI réalise la plus importante progression du marché avec un gain de 18,20% tandis que le titre SODECI affiche la plus forte baisse avec une chute de 19,72%. Sur le marché des matières premières, les cours du pétrole brut, du café et du palmier à huile affichent une reprise tandis que les cours du caoutchouc et du gaz naturel terminent la semaine en baisse. 
2018 devrait être une année  prometteuse pour la SMB 
Sur le marché des actions, au  premier semestre 2017, la SMB a réalisé un chiffre d’affaires en baisse de 15% comparativement au premier semestre 2016, note le rapport Bloomfield Intelligence. Cependant, l’entreprise a le mérite d’afficher un résultat net en hausse de 31%. Les résultats à fin septembre 2017 de l’entreprise dégagent les mêmes tendances : un chiffre d’affaires en baisse de 13% et un résultat net en hausse de 22% par rapport à la même période en 2016. Les performances du dernier trimestre de l’année 2017 pourraient être mitigées du fait de l’augmentation du cours de pétrole brut, principale matière première pour l’entreprise, qui a gagné plus de 20% entre le 31 septembre et le 29 décembre 2017. L’année 2018 devrait être prometteuse pour la SMB dans la mesure où l’entreprise arrive à signer de nouveaux partenariats de stockages et à conquérir de nouveaux marchés. Néanmoins, l’évolution à la hausse des cours du pétrole pourrait limiter l’impact des projets de redéploiement de la SMB sur le court terme. 
L’action SMB a terminé l’année 2017 en baisse de 59,03%, 
Sur le marché boursier régional, l’action SMB a terminé l’année 2017 en baisse de 59,03%, avec un cours à 7 620 FCFA. Par contre, l’année 2018 débute bien pour l’action, qui a affiché un mouvement haussier pour se situer à 10 165 FCFA à la fin de cette semaine. Pour que cette tendance perdure, les résultats de l’entreprise doivent demeurer positifs. De plus, l’entreprise devra envisager de distribuer des dividendes après la reconstitution ses capitaux propres, ce qui pourrait arriver dans le moyen terme. 
 



Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | Environnement | Equobusiness | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

SENEGAL : promulgation de la loi relative au PTIP 2019-2021 et la loi de Finances pour l’année 2019.

(Equonet-Dakar) - Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Président de la République a promulgué la loi portant approbation du Programme triennal d’investissements publics (PTIP) 2019-2021 ainsi que la loi de Finances pour l’année 2019.


Nominations

Les nominations du Chef de l'Etat au Conseil des ministres du 14 novembre 2018

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz








Derniers tweets




Facebook

Actu d'Afrique

COTE D’IVOIRE : 767 milliards FCFA pour résoudre les problèmes persistants de balance des paiements

(Equonet-Dakar) - Les perspectives économiques du pays restent robustes, avec une croissance projetée à environ 7½ pour cent en 2018–19. Le déficit budgétaire devrait converger vers la norme régionale de l’UEMOA de 3 pour cent du PIB en 2019. Le programme vise à atteindre une position viable de la balance des paiements, à renforcer la mobilisation des recettes intérieures, à assurer la viabilité de la dette, ainsi qu’à favoriser une croissance inclusive et la réduction de la pauvreté.


Actu d'Europe

La croissance économique n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon l’OCDE

(Equonet-Dakar) - Le développement durable exige une vision plus globale que la croissance économique qui n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon un nouveau rapport du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).