Connectez-vous S'inscrire

Banque africaine de développement : Mateus Magala nommé vice-président des ressources humaines et des services institutionnels


Rédigé le 2 Août 2018 à 09:37 | 0 commentaire(s) modifié le 2 Août 2018 - 14:50


La Banque africaine de développement annonce la nomination de Mateus Magala au poste de vice-président des Ressources humaines et des services institutionnels, avec effet au 1er septembre 2018


Banque africaine de développement : Mateus Magala nommé vice-président des ressources humaines et des services institutionnels
De nationalité mozambicaine, Mateus Magala est actuellement Pdg de la compagnie d’électricité du Mozambique Edm. Titulaire d’un master en économie et économétrie (2000), d'un master en économie et gestion des transports (1998) et d'un master en administration des affaires de l'Université de Sydney (Australie), il détient également un master en génie mécanique délivré par l'Académie de Brno (République tchèque) en 1990 et un doctorat en économie obtenu à l'Université Victoria (Australie) en 2004. Entre 2008 et 2015, M. Magala a travaillé pour la Bad, où il a occupé différentes fonctions, notamment celles d’économiste principal et de stratège chargé de la planification, de conseiller en stratégie et de représentant résident de la Banque au Zimbabwe, avant d'être rappelé par son pays, le Mozambique, pour aider à relancer la compagnie nationale d’électricité Edm. Au sein de la Banque, M. Magala a contribué à l'élaboration de la Stratégie décennale. 

Avant de rejoindre la Banque, Mateus Magala a été chercheur à l'Université de Sydney, (Australie), de 2001 à 2003 ; chercheur principal et maître de conférences à l'Université de Melbourne (Australie), de 2003 à 2005 ; directeur associé chargé des conceptions 
stratégiques et du développement en Australie, de 2006 à 2007 ; chef d'équipe pour les services consultatifs stratégiques chez Parsons Brinckerhoff, en Australie ; et conseiller économique et stratégique pour Rio Pinto, de 2008 à 2009. M. Magala apporte à la Banque une solide expérience et une façon de penser fortement axée sur la transformation et les réformes. 
La redaction



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 31 juillet 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL a présidé ce mercredi 31 Juillet 2019, le Conseil des ministres. Les questions relatives à la sécurité, les eaux pluviales, la Tabaski et l'exportation des produis agricoles, en particulier l'arachide ont été abordées.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 24 juillet 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles le Président de la République a pris les décisions de nomination suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

En Afrique australe, les 13 milliards de dollars investis par la Banque africaine de développement donnent de solides résultats

(Equonet-Dakar) - Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a déclaré, à l’ouverture du 39ème sommet ordinaire de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), que les 13 milliards de dollars américains investis par la Banque en Afrique australe depuis 2012 produisaient de solides résultats, rapporte un communiqué de presse transmis à Equonet.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.