Connectez-vous S'inscrire

Communiqué du Conseil des ministres du Sénégal du jeudi 13 juin 2019


Rédigé le 13 Juin 2019 à 23:51 | 0 commentaire(s) modifié le 14 Juin 2019 - 19:49


(Equonet-Dakar) - Le Président de la République son Excellence Monsieur Macky SALL a présidé ce jeudi 13 juin 2019, le Conseil des ministres.


A l’entame de sa communication, le Président de la République a adressé ses vœux les meilleurs à la communauté chrétienne, à l’occasion de la fête de la Pentecôte, avant de réaffirmer l’engagement de l’Etat à poursuivre avec diligence, l’exécution des travaux de modernisation de la commune, du site marial de Popenguine, ainsi que des sept sanctuaires diocésiens.

Par ailleurs, le Chef de l’Etat a magnifié la cohabitation solidaire et heureuse entre les communautés, et a salué l’esprit remarquable et la pratique exemplaire du dialogue islamo chrétien au Sénégal.

Le Président de la République s’est dit préoccupé par la maltraitance des enfants et des groupes vulnérables, et a rappelé au Gouvernement la place centrale de la protection sociale des groupes vulnérables dans le Plan Sénégal émergent(PSE)

Le Chef de l’Etat a instruit le Gouvernement d’évaluer la mise en œuvre de la stratégie nationale de protection de l’enfant, de veiller à l’adoption urgente du projet de loi portant code de l’enfant, et de bien préparer l’organisation de la journée africaine de l’enfance, prévue le 16 juin 2019.

S’agissant de la lutte préventive contre les violences faites aux femmes, le Président de la République s’est félicité de la tenue prochaine du 16 au 18 juin 2019 du premier Sommet africain sur les Mutilations génitales féminines et le mariage d’enfants.

A cet égard, le Chef de l’Etat a demandé au Gouvernement l’impératif de lutter avec rigueur contre les violences de toute nature, faites aux femmes, et de conforter leur rôle indispensable dans l’épanouissement et le bien-être familial. Il a instruit à ce titre le Gouvernement de finaliser avant fin septembre 2019, l’élaboration d’un plan national de Lutte contre les violences faites aux femmes sur la période 2019-2024.

Le Président de la République a par ailleurs instruit le Ministre de la Justice et le Ministre en charge de la Famille de faire adopter avant fin octobre 2019, les nouveaux dispositifs législatifs et réglementaires criminalisant le viol et la pédophilie.

Abordant la question relative à la vente illicite des médicaments, il a informé le conseil de l’audience qu’il a accordée le 04 juin aux représentants de l’Ordre de Pharmaciens et au Syndicat des pharmaciens privés.  A cet effet, il a indiqué au Gouvernement la priorité absolue qu’il accorde à la bonne application et au renforcement de la législation et de la réglementation de la vente des médicaments sur toute l’étendue du territoire national.

Par ailleurs, le Chef de l’Etat a demandé au Gouvernement de finaliser la révision, et d’accélérer le processus d’adoption des textes législatifs et réglementaires organisant la pharmacie et la biologie médicale au Sénégal.

Abordant la gestion et le suivi du portefeuille de l’Etat, le Président de la République a demandé au Gouvernement, notamment le Ministre des Finances et du Budget d’asseoir la mise en œuvre d’une stratégie d’encadrement et de rentabilisation de la gestion des participations publiques. A cet égard, il a demandé l’évaluation du portefeuille de l’Etat et de publication chaque année d’un rapport bilan de la gestion des participations publiques.

Aussi, le Chef de l’Etat a informé le conseil de la réunion qu’il a présidée sur les autoroutes et a invité le Ministre en charge des Infrastructures, en rapport avec les Ministres des Finances et de l’Economie à prendre toutes les dispositions utiles afin d’asseoir une exploitation optimale du patrimoine autoroutier non concédé.

Au titre des communications :

  • Le Ministre en charge des Finances a fait le point sur la conjoncture économique et l’état d’exécution du budget.
  • Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieura rendu compte de la rencontre du 12 juin 2019 avec l’Union européenne sur le dialogue politique et fait le point sur la situation internationale.
  • Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a fait une communication sur les prévisions pluviométriques et la mise en place des intrants et matériel agricoles.
  • Le Ministre de la Microfinance et de l’Economie solidaire a fait une communication sur l’organisation prochaine de la deuxième édition du « Salon Economie sociale et Solidaire », prévu au mois d’octobre à Dakar.
  • Le Ministre en charge du Suivi du PSE a fait le point sur les réformes engagées dans le cadre de l’amélioration des affaires
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République a présidé la réunion du Conseil des Ministres, ce mercredi 16 octobre 2019, à 10 heures, au Palais de République. En autres sujets abordés, figurent le Magal de Touba, les collectivités territoriales, les infrastructures ferroviaires et routièrs, etc.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 16 octobre 2019 qui a examiné et adoptés des textes législatifs et réglementaires :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Le Rwanda continue de faire des progrès notables pour maintenir une croissance forte et inclusive, selon les services du Fmi.

(Equonet-Dakar) – Selon les services du Fonds monétaire international (FMI), la croissance du produit intérieur brut (PIB) réel a dépassé les attentes, atteignant en moyenne 10,3% au premier semestre de 2019.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.