Connectez-vous S'inscrire

Coronavirus : la fondation Bill & Melinda Gates promet près 60 milliards FCFA pour…accélérer la mise au point de vaccins


Rédigé le 10 Février 2020 à 13:06 | 0 commentaire(s) modifié le 11 Février 2020 - 23:01

Massamba Ndakhté Gaye
Je m'appelle Ndakhté Massamba GAYE. Je suis journaliste sénégalais et directeur de publication du... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) - Bill & Melinda Gates Foundation a promis jusqu'à 100 millions de dollars pour l'action mondiale visant à améliorer les efforts de dépistage, d'isolement et de traitement en vue de l’éradication du Coronavirus.


Bill et Melinda suivent de près l'épidémie et entendent participer aux mesures qui sont prises à l'échelle mondiale pour aider à maitriser cette épidémie. Dans leur lettre annuelle 2020 intitulée : «pourquoi nous visons très haut : réflexions sur les deux premières décennies» publiée aujourd’hui, Bill & Melinda Gates font un clin d’œil à celles et ceux qui travaillent sans relâche pour endiguer l'épidémie de coronavirus. 
 
Ainsi, ils ont promis le 05 février dernier près de 60 milliards FCFA) pour l'action mondiale visant à améliorer les efforts de dépistage, d'isolement et de traitement ; à protéger les populations à risque en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud ; et à accélérer la mise au point de vaccins, de médicaments et de diagnostics.
 
Dans la lettre de cette année, Bill et Melinda passent en revue ce qu'ils ont appris ces deux dernières décennies et examinent comment le monde – et leur travail – a changé pendant cette période.
 
La lettre s'inspire du conseil que leur a donné Warren Buffett de «viser très haut» et de placer tous leurs efforts et moyens dans les grands paris qui ont le plus de chance de sauver et d'améliorer des vies.
 
«Au cœur de l'œuvre de notre fondation réside l'idée que chaque personne doit avoir la possibilité de vivre une vie saine et productive», écrivent Bill et Melinda Gates. «Vingt ans plus tard, même si beaucoup de choses ont changé, cela demeure notre principe moteur le plus important
 
Bill et Melinda expliquent pourquoi ils pensent que les risques qu'ils ont pris dans la santé et l'éducation mondiales ont préparé le monde à faire des progrès à l'avenir. Ils présentent également deux domaines qui sont devenus des priorités pour eux - la crise du climat et l'égalité femme-homme – et comment ces dernières s'inscriront dans leur action ces vingt prochaines années.
 
«Il ne fait aucun doute que cette nouvelle décennie s'ouvre sur de graves troubles et une grande incertitude à travers le monde», écrivent Bill et Melinda Gates. «Même à un moment aussi difficile que celui-ci – en fait, surtout à un moment comme celui-ci – nous restons attachés au soutien en faveur des activistes, des chercheurs, des fonctionnaires et des travailleurs de première ligne qui rendent possible une vie saine et productive pour davantage de personnes dans davantage d'endroits.»
 
Pour lire la lettre dans son intégralité, rendez-vous sur www.gatesletter.com.
 



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 19 février 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky SALL, a présidé le Conseil des ministres, le mercredi 19 février 2020, à 10 heures, au palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 19 février 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles le président de la République a pris les décisions de nomination au conseil des ministres du mercredi 19 février 2019.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

Les exportations britanniques après le Brexit pourraient chuter de 32 milliards de dollars en raison des mesures non tarifaires et des tarifs

(Equonet-Dakar) – Les mesures non tarifaires (MNT) pourraient provoquer des fractures majeures dans les relations commerciales entre le Royaume-Uni et l'UE.