Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net

Des lignes directrices pour des mesures préventives de Covid-19 adaptées aux réalités africaines.


Rédigé le 23 Mars 2020 à 21:17 | 0 commentaire(s) modifié le 23 Mars 2020 - 23:31


(Equonet-Dakar) - Le CDC Afrique, Resolve to Save Lives et Ipsos élaborent des lignes directrices pour les mesures préventives de Covid-19 qui sont adaptées aux réalités des pays africains.


L'Africa Center for Disease Control (CDC), Resolve to Save Lives et la société d'opinion et de recherche Ipsos se sont associés pour aider les gouvernements à aider à aplanir la courbe de Covid-19 et à minimiser le ralentissement social et économique. Selon un communiqué de presse transmis à Equonet, le projet conjoint se concentrera sur le suivi en temps réel et l'adaptation des orientations et des conseils lorsque les mesures préventives prises ailleurs dans le monde ne peuvent pas être adaptées au contexte local. Ipsos fournira des données sur l'impact de Covid-19, les comportements qui l'entourent et les mesures de contrôle mises en place dans les pays africains, que le CDC africain, avec le soutien de Resolve for our Lives, développera en lignes directrices et diffusera sur tout le continent.

«Une grande partie des orientations générales données est difficile à mettre en œuvre dans certains contextes», a déclaré Amanda McClelland de Resolve. «Les gens doivent souvent aller au marché tous les jours, ou vivre de leur salaire quotidien. Sans accès aux congés de maladie ou aux congés payés. De même, la fréquentation de l'église ou de la mosquée étant souvent considérée comme très importante, les gens préfèrent souvent s'en tenir à leur habitude, même si cela va à l'encontre des conseils pour éviter les rassemblements de masse. Enfin, même certaines recommandations de base telles que se laver les mains ou utiliser un désinfectant pour les mains peuvent s'avérer peu pratiques les endroits où il y a un manque d'eau et de produits hygiéniques.»

Selon le communiqué,  me Forum économique mondial a d'abord entendu parler de la nécessité sur le terrain lors de la création de sa plate-forme Covid-19 et a organisé une réunion virtuelle avec les trois partenaires: la coalition nouvellement formée a discuté d'obstacles cruciaux tels que l'adéquation culturelle et la fiabilité des données. Alors que Resolve avait la capacité d'adapter les mesures préventives à un ou deux pays, il ne pouvait pas étendre son action car l'obtention et l'analyse de données provenant d'un plus grand nombre de pays africains s'avéraient un défi. Cela a été complété par le CDC africain, l'autorité panafricaine de la santé publique créée après l'épidémie d'Ebola.

Pourtant, pour avoir une idée de ce qui se passait au niveau des pays, il fallait des données qu'Ipsos pouvait recueillir et traiter. Il pourrait également lancer des sondages pour voir comment les gens pensent et ressentent et à propos de Covid-19, il a proposé de partager ces informations. "Une grande partie de ce que le monde fait aujourd'hui pour lutter contre la propagation de COVID-19 consiste à demander aux gens de changer leur comportement", a déclaré Darrell Bricker d'Ipsos. «Le public reçoit-il le message? Sait-il quoi faire? Quels sont les obstacles à la conformité? Dans de nombreux endroits, nous ne le savons tout simplement pas parce que nous manquons de preuves sur le terrain. Cette recherche urgente contribuera à combler cette lacune pour l'Afrique. Dans un premier temps, les données seront transmises par sondage et seront éventuellement complétées par des données volumineuses, numériques et sociales.»

«En tant que plate-forme de collaboration public-privé, le Forum était dans une position unique pour réunir des partenaires aux compétences complémentaires», a déclaré Arnaud Bernaert, responsable et membre du groupe de travail COVID Action Platform du World Economic Forum. «L'ampleur et le rythme de ce partenariat ont été déterminants pour l'impact du projet et nous sommes fiers que cette initiative soit le premier effort de notre plateforme».

L'équipe a fixé les conditions d'une approche par étapes où elle commencerait à extraire les données auxquelles elle a accès de manière très proactive, à itérer et à évoluer rapidement par la suite pour être décisive au cours de l'épidémie de COVID-19 en Afrique. L'objectif d'Ipsos était de déployer le projet et les mesures qui en ont résulté en quelques jours, en commençant dans quelques villes clés telles que Lagos, au Nigéria et Addis-Abeba, en Éthiopie, pour ensuite être rapidement étendu à des dizaines de pays. 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 18 mars 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé la réunion du Conseil des ministres, le mercredi 18 mars 2020, à 10 heures, au Palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 18 mars 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations. Lire le communiqué.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

Soutien aux ménages et entreprises : ces mesures américaines qui peuvent inspirer les décideurs économiques africains

(Equonet-Dakar) - La Réserve fédérale s'est engagée à utiliser sa gamme complète d'outils pour soutenir l'économie américaine en cette période difficile et ainsi promouvoir ses objectifs maximaux d'emploi et de stabilité des prix. De quoi inspirer les dirigeants africains. Lire la déclaration du (FOMC).