Connectez-vous S'inscrire

France : la fraude fiscale s'élève à 100 milliards d'euros


Rédigé le 13 Septembre 2018 à 20:25 | 0 commentaire(s) modifié le 15 Septembre 2018 - 15:53



(Ecofinance.sn – Dakar) - L'addition est salée. D'après un rapport du syndicat Solidaires-Finances publiques, dévoilé par Marianne, la fraude fiscale s'élèverait à 100 milliards d'euros en France. Une augmentation de 20 milliards par rapport à l'estimation donnée en 2013 dans son dernier rapport.

À titre de comparaison, l'ONG Oxfam table sur un chiffre entre 60 et 80 milliards d'euros, tandis que l'association Tax Justice Network parle de 200 milliards d'euros. Un manque à gagner important pour l'État, d'autant que le rapport ne prend pas en compte les fraudes sur les prélèvements sociaux.

Comme le précise Marianne, ce chiffre de 100 milliards représente 1,5 fois la somme payée par les Français par le biais de l'impôt sur le revenu. La sous-déclaration des revenus reste la fraude la plus courante, même si elle pourrait être rendue difficile par la mise en place du prélèvement à la source.

Mais elle peut également être off-shore, pour les entreprises comme pour les particuliers, explique au magazine l'économiste Gabriel Zucman : « Le patrimoine détenu off shore par les ménages, le plus souvent via des sociétés-écrans ou des trusts, représente près de 15 % du total pour la France, soit près de 300 milliards d'euros. » Pour l'économiste, le manque à gagner est de « 10 milliards d'euros annuels » et il estime qu'environ « 3 500 ménages français détiendraient 50 millions d'euros chacun en moyenne à l'étranger ». Comme l'indiquent nos confrères, « 3 500 ménages concentreraient une fraude de 5 milliards chaque année ».

Baisse du nombre de contrôles

Dans son rapport, le (...)

Lire la suite sur LePoint.fr

 

 
La Rédaction



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 17 juillet 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République, son Excellence Monsieur Macky SALL, a présidé ce mercredi 17 juillet 2019, le Conseil des ministres. Outre l'hommage rendu à Ousmane Tanor Dieng, le président de la République a mis l'accent sur l'économie sociale et solidaire, l'environnement, l'agriculture et l'industrie.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 17 juillet 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République,, Macky Sall, a pris les décisions suivantes
au cours du conseil des ministres du mercredi 17 juillet 2019 :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

La Pme toulousaine Bonici signe une master-franchise avec le togolais Sodigaz

(Equonet-Dakar) - Avec 3 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 et une croissance de près de 300 pour cent en trois ans, l’entreprise toulousaine Bonici poursuit sa stratégie d’expansion à la conquête de nouveaux territoires, annonce-t-elle dans un communiqué de presse transmis à Equonet.


Actu d'Europe

Les marchés mondiaux de location de voitures devraient atteindre 48.000 milliards FCFA en 2023

(Equonet-Dakar) - Le marché mondial de la location de voitures devrait passer de 62,0 milliards de dollars en 2018 à 82,8 milliards de dollars (environ 48.000 milliards FCFA) en 2023, avec un taux de croissance annuel composé (CAGR) de 5,9% pour la période 2018-2023, selon un rapport de Bcc Research, un cabinet d’étude et d’analyse de marché.