Connectez-vous S'inscrire

Futur.e.s : les écosystèmes numériques africains et français se connectent à Casablanca


Rédigé le 21 Février 2018 à 16:27 commentaire(s) modifié le 21 Février 2018 - 16:31


La métropole économique marocaine sera l'hôte les 1er et le 2 mars 2018 du Futur.e.s in Africa. L’événement donne la part belle à la révolution digitale sur le Continent en rassemblant un millier d'acteurs de l'innovation issus des entreprises, des universités et du monde des affaires et de la finance. Immersion.



(Ecofinance.sn Dakar) - Dès la semaine prochaine, Casablanca sera, pendant deux jours, la capitale du digital africain. Le royaume chérifien accueille en effet les 1er et le 2 mars 2018, le Futur.e.s in Africa, un événement consacré au futur de l'innovation digitale en Afrique. Ce rendez-vous a pour objectif de «stimuler les échanges entre les écosystèmes numériques africains et français».

Cette manifestation fait suite à la signature d'une convention de partenariat en 2016 entre la région de Casablanca- Settat et la région Île-de-France visant à développer l'innovation digitale qui sera utilisée comme levier de transformation des territoires pour le bénéfice des citoyens, des entreprises et des visiteurs de la région, indique un communiqué des organisateurs.

Visant à rapprocher les écosystèmes français et africains et de soutenir l'innovation digitale durant les deux jours de rencontre, Futur.e.s in Africa accueillera 30 startups de l'Afrique francophone et anglophone, du Maroc et de la France qui présenteront des projets novateurs. Les travaux consisteront au partage d'expériences et de réflexions orchestrées au travers de démos, d'ateliers et de conférences.

Des intervenants et des participants d'horizons multiples
Plus de 20 intervenants internationaux se pencheront sur les tendances et enjeux de la transformation numérique au Maroc et en Afrique en axant les échanges autour de trois thématiques : l'éducation, la santé et les territoires.

Au total, un millier de personnes sont attendues à ce rendez-vous au rang desquelles on retrouve des acteurs de l'innovation issus de startups, d'incubateurs, d'universités (300 étudiants sont attendus à l'évènement), d'entreprises, et du monde de la finance.

Futur.e.s in Africa est organisé par Maroc Numeric Cluster, une structure qui promeut le développement numérique dans le Royaume, en partenariat avec Cap Digital, pôle de compétitivité francilien de la transformation numérique, qui a la paternité de Futur.e.s sur le plan mondial. 

Avec La tribune d'afrique


Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 31 juillet 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL a présidé ce mercredi 31 Juillet 2019, le Conseil des ministres. Les questions relatives à la sécurité, les eaux pluviales, la Tabaski et l'exportation des produis agricoles, en particulier l'arachide ont été abordées.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 24 juillet 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles le Président de la République a pris les décisions de nomination suivantes :


Financement participatif

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz







Derniers tweets



Facebook

Actu d'Afrique

En Afrique australe, les 13 milliards de dollars investis par la Banque africaine de développement donnent de solides résultats

(Equonet-Dakar) - Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a déclaré, à l’ouverture du 39ème sommet ordinaire de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), que les 13 milliards de dollars américains investis par la Banque en Afrique australe depuis 2012 produisaient de solides résultats, rapporte un communiqué de presse transmis à Equonet.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.