Connectez-vous S'inscrire

LIBYE : nouvelle stratégie de la Banque mondiale pour restaurer les services essentiels


Rédigé le 21 Février 2019 à 17:22 | 0 commentaire(s) modifié le 21 Février 2019 - 17:28


(Equonet-Dakar) - Le Groupe de la Banque mondiale a annoncé une nouvelle stratégie de soutien à la Libye axée sur la restauration des services essentiels aux citoyens et la promotion de la relance économique.


Élaborée à la demande du gouvernement libyen, cette nouvelle stratégie s’appuie sur l’expérience acquise par la banque dans son action auprès de pays en proie à l’instabilité et vise à répondre aux priorités urgentes tout en jetant les bases du relèvement et de la reconstruction futurs.
 
La nouvelle stratégie a été présentée dans une note d'engagement par pays qui décrit l'approche de la banque en matière de soutien à la Libye au cours des trois prochaines années.
 
L'un des deux objectifs principaux de cet engagement est de rétablir l'accès à une électricité fiable et à des services d'éducation et de santé de qualité.
 
L’autre objectif principal est d’accélérer la reprise économique en aidant le gouvernement à mieux gérer les fonds publics, tout en développant les secteurs privé et financier. Lire la suite: Les pays en développement doivent investir 4,5% de leur PIB dans les infrastructures pour atteindre les ODD
 
En outre, tous les engagements auront pour thème commun de promouvoir la transparence, la responsabilisation et l'inclusion dans toutes les prises de décision et la prestation de services du gouvernement.
 
«La Libye a un potentiel immense, malgré les défis actuels», a déclaré Marie Françoise Marie-Nelly, directrice nationale de la Banque mondiale pour le Maghreb et Malte. 
 
«Nous sommes déterminés à soutenir le processus de paix et à aider la Libye à atteindre cet objectif en relevant les défis économiques actuels qui risquent d’aggraver les divisions politiques et de renforcer la cohésion sociale. au lieu une économie qui fonctionne pour tous les Libyens», a-t-elle ajouté.
 
Selon le Centre régional de l'énergie renouvelable et de l'efficacité énergétique (RCREEE), la Libye souhaite que 7 pour cent de la production d'électricité provienne d'énergies renouvelables d'ici 2020. Le pays augmentera encore de 10 pour cent d'ici 2025.
 
Equonet



Actualité/Equonet.net | Economie/Equonet.net | Finance/Equonet.net | Technologie/Equonet.net | Social/Equonet.net | Environnement/Equonet.net | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du Conseil des ministres 06 mars 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 06 mars 2019 à 11 heures au Palais de la République.


Nominations

FAO : nomination d’un nouveau DG en juin 2019

(Equonet-Dakar) - L’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a annoncé aujourd’hui la liste des cinq candidats présentés par les pays membres de la FAO pour le poste de Directeur(trice) général(e) dont l’élection se déroulera en juin 2019.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

La BERD et ATL Leasing en Tunisie soutiennent les prêts aux petites entreprises locales

(Equonet-Dakar) – Selon un communiqué de presse transmis à Equonet, la Banque européenne de reconstruction et du développement (BERD) prête 13 millions € à Arab Tunisian Lease pour soutenir les prêts aux PME. Ce prêt aidera à combler le déficit de financement à long terme du secteur. Le financement en monnaie locale soutiendra les prêts aux PME locales.


Actu d'Europe

CORRUPTION : l’OCDE préoccupée par les allégations récentes d’interférences politiques

(Equonet-Dakar) - L’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE) suivra les procédures au Canada relatives aux allégations d’interférences politiques dans le cadre de poursuite judiciaire pour corruption transnationale, annonce un communiqué de presse transmis à Equonet.