Connectez-vous S'inscrire

LIBYE : nouvelle stratégie de la Banque mondiale pour restaurer les services essentiels


Rédigé le 21 Février 2019 à 17:22 | 0 commentaire(s) modifié le 21 Février 2019 - 17:28


(Equonet-Dakar) - Le Groupe de la Banque mondiale a annoncé une nouvelle stratégie de soutien à la Libye axée sur la restauration des services essentiels aux citoyens et la promotion de la relance économique.


Élaborée à la demande du gouvernement libyen, cette nouvelle stratégie s’appuie sur l’expérience acquise par la banque dans son action auprès de pays en proie à l’instabilité et vise à répondre aux priorités urgentes tout en jetant les bases du relèvement et de la reconstruction futurs.
 
La nouvelle stratégie a été présentée dans une note d'engagement par pays qui décrit l'approche de la banque en matière de soutien à la Libye au cours des trois prochaines années.
 
L'un des deux objectifs principaux de cet engagement est de rétablir l'accès à une électricité fiable et à des services d'éducation et de santé de qualité.
 
L’autre objectif principal est d’accélérer la reprise économique en aidant le gouvernement à mieux gérer les fonds publics, tout en développant les secteurs privé et financier. Lire la suite: Les pays en développement doivent investir 4,5% de leur PIB dans les infrastructures pour atteindre les ODD
 
En outre, tous les engagements auront pour thème commun de promouvoir la transparence, la responsabilisation et l'inclusion dans toutes les prises de décision et la prestation de services du gouvernement.
 
«La Libye a un potentiel immense, malgré les défis actuels», a déclaré Marie Françoise Marie-Nelly, directrice nationale de la Banque mondiale pour le Maghreb et Malte. 
 
«Nous sommes déterminés à soutenir le processus de paix et à aider la Libye à atteindre cet objectif en relevant les défis économiques actuels qui risquent d’aggraver les divisions politiques et de renforcer la cohésion sociale. au lieu une économie qui fonctionne pour tous les Libyens», a-t-elle ajouté.
 
Selon le Centre régional de l'énergie renouvelable et de l'efficacité énergétique (RCREEE), la Libye souhaite que 7 pour cent de la production d'électricité provienne d'énergies renouvelables d'ici 2020. Le pays augmentera encore de 10 pour cent d'ici 2025.
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République a présidé la réunion du Conseil des Ministres, ce mercredi 16 octobre 2019, à 10 heures, au Palais de République. En autres sujets abordés, figurent le Magal de Touba, les collectivités territoriales, les infrastructures ferroviaires et routièrs, etc.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 16 octobre 2019 qui a examiné et adoptés des textes législatifs et réglementaires :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

La Banque européenne de reconstruction et de développement développe les marchés financiers en Tunisie

(Equonet-Dakar) - Bâtir un marché des capitaux solide signifie bâtir une économie plus forte. La BERD aide les autorités tunisiennes à créer un marché des capitaux capable de fournir aux entreprises locales un meilleur accès à diverses sources de financement pour financer et développer leurs activités.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.