Connectez-vous S'inscrire

Le Sénégal table sur une production de plus de 4 millions de tonnes de céréales en 2019


Rédigé le 11 Juin 2019 à 20:51 | 0 commentaire(s) modifié le 13 Juin 2019 - 12:25


(Equonet-Dakar) - Les objectifs fixés pour la prochaine campagne agricole tablent sur une production de plus de 4 millions de tonnes de céréales dont 1 200 000 tonnes de riz paddy, indique la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) dans ses perspectives économiques en 2019.


Pour ce qui est de la production d’arachide, elle est attendue à plus de 1 500 000 tonnes en 2019. La production horticole devrait se consolider à plus de 1 500 000 tonnes, dont 460 000 tonnes d’oignons et 160 000 tonnes de pommes de terre. Au total, le sous-secteur de l’agriculture et activités annexes devrait se conforter de 6,4% en 2019 contre 7,9% en 2018.
 
S’agissant du sous-secteur de l’élevage et de la chasse, l’activité se maintiendrait à 6,3% en 2019, soit un ralentissement de 0,6 point de pourcentage par rapport à l’année précédente. L’activité se raffermirait avec le renforcement de l’abattage contrôlé et le développement de l’aviculture.
 
La production de lait poursuivrait son élan, en relation avec la baisse envisagée sur la fiscalité intérieure des produits laitiers mais également grâce au programme national d’insémination artificielle et à l’importation d’animaux de race pure, face à une forte progression de la demande. En outre, la production d’œufs et de volaille maintiendrait une orientation favorable pour répondre à la demande locale.
 
Pour ce qui concerne le sous-secteur de la pêche, l’activité profiterait du maintien de l’agrément à l’exportation des produits de la pêche, lequel constitue un poste principal d’exportation et de rentrée de devises.
 
En termes de production, une progression des débarquements est attendue en 2019 avec la mise en vigueur des accords de pêche avec la Mauritanie qui profiterait davantage aux acteurs de la zone de Saint-Louis. Ces accords seront renforcés avec les perspectives d’élargissement aux autres pays de la sous-région, notamment la Guinée Bissau, en plus de l’adoption du code de la pêche continentale pour renforcer la réglementation.
 
Par ailleurs, la contribution de l’aquaculture se renforcerait avec l’accroissement du nombre de fermes piscicoles dans plusieurs zones du pays, notamment, à Louga et Kolda, pour répondre à la demande intérieure, dans un contexte de rareté de la ressource halieutique liée en grande partie à la surexploitation. Globalement, l’activité du sous-secteur de la pêche se maintiendrait en hausse de 3,3% en 2019.
 
En 2019, l’activité dans le secteur primaire maintiendrait son dynamisme, sous l’impulsion escomptée des sous-secteurs de l’agriculture et de l’élevage. Ainsi, l’activité est attendue en progression de 6,0% contre 7,9% en 2018, soit un ralentissement de 1,9 point de pourcentage.
 
En effet, l’activité agricole est projetée en ralentissement en 2019, dans un climat d’attente du démarrage de la mise en œuvre du PRACAS 2 mais également à cause des niveaux de productions records enregistrés les années précédentes. Certains objectifs visés par le PRACAS 1 (2014-2018) ont 14 été largement atteints, notamment ceux portant sur les productions arachidière et horticole. Le riz, pour sa part, a atteint un taux de réalisation des objectifs de 63,2%.
 
L’activité agricole tirerait également profit des investissements déjà réalisés dans le secteur et du renforcement de la productivité agricole favorisé par la reconstruction du capital semencier et des emblavures existantes.
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 18 septembre 2019

(Equonet-Dakar) - Le président de la République a réuni le conseil des ministres, le mercredi 18 septembre 2019, à 10 heures, au palais de République. Il a abordé les questions de la sécurité des infrastructures routières, la protection des végétaux, la campagne de commercialisation agricole, du prix de l'arachide et de la santé.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 18 septembre 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Le conseil d'administration de la Banque européenne de reconstruction et de développement se rend en Égypte

(Equonet-Dakar) - Une délégation du conseil d'administration de la Banque européenne de reconstruction et de développement (BERD) entamera lundi une visite en Égypte pour une mise à jour et un témoignage oculaire des derniers développements dans le pays, a appris Equonet de l’Institution.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.