Connectez-vous S'inscrire

Le conseil d’administration du FMI évalue les performances économiques de l’Ouganda


Rédigé le 9 Mai 2019 à 09:48 | 0 commentaire(s) modifié le 9 Mai 2019 - 22:34


(Equonet-Dakar) - Les administrateurs ont approuvé les grandes lignes de l'évaluation du personnel, annoncent-ils dans un communiqué transmis à Equonet. Ils ont salué les résultats macro-économiques et les progrès réalisés par le pays en matière de développement au cours des trois dernières décennies, notamment la réduction de moitié de son taux de pauvreté.


Constatant la croissance démographique et les besoins en création d'emplois en Ouganda, les administrateurs ont encouragé de nouveaux progrès dans la réduction de la pauvreté et la prospérité partagée, grâce à des politiques macroéconomiques fortes, au développement du capital humain et à l'amélioration des institutions et de la gouvernance grâce au renforcement continu des capacités du FMI.

Les administrateurs ont salué l'intention des autorités d'élaborer une règle budgétaire pour gérer les futures recettes pétrolières et les ont encouragées à envisager l'adoption d'un plafond intérimaire de la dette pour orienter la politique budgétaire. Les administrateurs ont également souligné la nécessité d'améliorer la formulation et la mise en œuvre de la politique budgétaire, notamment par une approche plus contraignante du processus budgétaire annuel, et ont encouragé les autorités à adopter et à mettre en œuvre rapidement la stratégie de mobilisation des recettes intérieures compte tenu du faible niveau de recouvrement des recettes ougandaises.

Les administrateurs ont noté qu'une composition plus équilibrée des dépenses entre les infrastructures et le développement social (en particulier pour les jeunes, les femmes et les travailleurs peu qualifiés) favoriserait mieux la croissance inclusive pratiques de gestion des investissements.

Bien que le niveau de la dette ougandaise reste peu exposé au risque de surendettement, les administrateurs ont averti que les indicateurs de la dette s'étaient affaiblis, que certains projets d'investissement pourraient ne pas générer le rendement prévu et que les paiements d'intérêts étaient en hausse. Les administrateurs ont donc appelé les autorités à maintenir la dette en deçà de 50% du PIB en valeur nominale à moyen terme, afin de préserver la note de viabilité de la dette, obtenue de haute lutte, qui avait été durement gagnée.

Les administrateurs ont convenu que le ciblage de l'inflation continue de bien servir à l'Ouganda sous la direction de la banque centrale. Ils ont indiqué que la politique monétaire pourrait rester favorable pour l'instant et ont convenu de constituer des réserves de manière opportuniste dans le cadre d'un régime de taux de change flexible, compte tenu des vulnérabilités extérieures. Les administrateurs ont également exhorté les autorités à renforcer la situation financière de la Bank of Uganda grâce à des mesures de recapitalisation et de dépense.

Les administrateurs ont convenu que la supervision et la réglementation des banques étaient généralement bonnes et ont souligné l'importance d'un environnement commercial plus favorable et d'un meilleur accès au financement pour une croissance tirée par le secteur privé.

Enfin, les administrateurs ont salué les améliorations apportées par l'Ouganda au respect des normes de LBC / FT et à sa décision de commencer à adhérer à l'Initiative pour la transparence des industries extractives. Ils ont appelé à des efforts supplémentaires pour renforcer la gouvernance et réduire la corruption, notamment en s'attaquant au faible niveau de mise en œuvre du cadre juridique pertinent.
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 17 juillet 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République, son Excellence Monsieur Macky SALL, a présidé ce mercredi 17 juillet 2019, le Conseil des ministres. Outre l'hommage rendu à Ousmane Tanor Dieng, le président de la République a mis l'accent sur l'économie sociale et solidaire, l'environnement, l'agriculture et l'industrie.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 17 juillet 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République,, Macky Sall, a pris les décisions suivantes
au cours du conseil des ministres du mercredi 17 juillet 2019 :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

La Pme toulousaine Bonici signe une master-franchise avec le togolais Sodigaz

(Equonet-Dakar) - Avec 3 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 et une croissance de près de 300 pour cent en trois ans, l’entreprise toulousaine Bonici poursuit sa stratégie d’expansion à la conquête de nouveaux territoires, annonce-t-elle dans un communiqué de presse transmis à Equonet.


Actu d'Europe

Les marchés mondiaux de location de voitures devraient atteindre 48.000 milliards FCFA en 2023

(Equonet-Dakar) - Le marché mondial de la location de voitures devrait passer de 62,0 milliards de dollars en 2018 à 82,8 milliards de dollars (environ 48.000 milliards FCFA) en 2023, avec un taux de croissance annuel composé (CAGR) de 5,9% pour la période 2018-2023, selon un rapport de Bcc Research, un cabinet d’étude et d’analyse de marché.