Connectez-vous S'inscrire
Sénégal : actualité économique et financière - equonet.net Afrique

Les exportations britanniques après le Brexit pourraient chuter de 32 milliards de dollars en raison des mesures non tarifaires et des tarifs


Rédigé le 26 Février 2020 à 10:42 | 0 commentaire(s) modifié le 27 Février 2020 - 14:24


(Equonet-Dakar) – Les mesures non tarifaires (MNT) pourraient provoquer des fractures majeures dans les relations commerciales entre le Royaume-Uni et l'UE.


Les mesures non tarifaires (MNT) pourraient provoquer des fractures majeures dans les relations commerciales après la sortie entre le Royaume-Uni (Royaume-Uni) et l'Union européenne (UE), atteignant jusqu'à 32 milliards de dollars, soit 14%, des exportations du Royaume-Uni vers l'UE, selon une nouvelle étude de la CNUCED  .

 

Les MNT sont des mesures politiques autres que les tarifs douaniers ordinaires qui peuvent potentiellement avoir un effet économique sur le commerce international de marchandises, la modification des quantités échangées, des prix, ou les deux. Ce sont les facteurs clés qui facilitent l'accès aux marchés dans l'économie mondiale.

 

Les pertes potentielles dans le cadre d'un Brexit «sans accord» résultant des tarifs pouvant être imposés par les parties respectives sont estimées entre 11,4 milliards de dollars et 16 milliards de dollars, soit 5 à 7% des exportations actuelles. La nouvelle étude «Brexit au-delà des tarifs: le rôle des mesures non tarifaires et l'impact sur les pays en développement» indique que les MNT doubleraient ces pertes.

 

L'étude prévoit également que même si un accord de libre-échange «standard» devait être signé par les parties, les exportations du Royaume-Uni pourraient encore baisser de 9%.

 

Ces pertes porteraient un coup dur à l'économie britannique, le marché de l'UE représentant 46% des exportations britanniques. La hausse des coûts commerciaux due à des mesures non tarifaires et à une augmentation potentielle des tarifs ferait plus que doubler les effets économiques négatifs du Brexit pour le Royaume-Uni, l'UE et les pays en développement, note l'étude.

 

«L'adhésion à l'UE a ses avantages pour traiter des mesures non tarifaires que même l'accord le plus complet ne peut reproduire. Cela offre d'importantes leçons à d'autres régions qui tentent de gérer plus efficacement ces mesures non tarifaires », a déclaré la directrice du commerce international de la CNUCED, Pamela Coke-Hamilton, tout en présentant les résultats de l'étude.

Equonet



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise






Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 3 mars 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 3 mars 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 10 février 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 10 février 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.