Connectez-vous S'inscrire

Les médias sénégalais outillés et invités à relever le débat sur les enjeux de pétrole et de gaz


Rédigé le 14 Octobre 2019 à 18:40 | 0 commentaire(s) modifié le 15 Octobre 2019 - 14:16

Massamba Ndakhté Gaye
Je m'appelle Ndakhté Massamba GAYE. Je suis journaliste sénégalais et directeur de publication du... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) – Certes, les médias sénégalais ont joué un rôle dans le débat public sur le pétrole et le gaz, mais ils peuvent faire mieux en posant les vrais enjeux, les défis et perspectives de ces ressources naturelles. L’Initiative prospective agricole et rurale (IPAR) les a outillé et invité à aller dans ce sens.


Si le rôle joué par les médias dans le débat public sur le pétrole et le gaz sénégalais est reconnu comme important voire incontournable pour la vulgarisation d’une information fiable sur ces questions, il reste que celles-ci ne sont pas traitées en profondeur par les journalistes pour faire ressortir les vrais enjeux de ces ressources naturelles.

Il est vrai aussi que les journalistes ont permis d’une part d’amplifier les avis des experts, et d’autre part de donner la parole aux populations, aux militants et aux leaders politiques. Mais ils se limitent à la problématique de la gouvernance et de la gestion de ces ressources naturelles.
 
C’est fort de ces constats que l’Initiative prospective agricole et rurale (IPAR) a organisé jeudi dernier une session de renforcement de capacités des acteurs des médias sur le pétrole et le gaz afin de leur fournir des évidences scientifiques et de partager avec eux les défis et les perspectives qui se posent au pays dans le domaine du pétrole et du gaz.
 
A cet effet, le conférencier, Fary Ndao, a apporté aux participants les connaissances techniques, juridiques et économiques indispensables pour comprendre l’industrie pétrolière et gazière.
 
Ce géologue leur a aussi renseigné sur les découvertes de pétrole et de gaz au Sénégal, plus particulièrement sur les projets pétroliers en cours d’exécution que sont le projet gazier de GTA et celui pétrolier de SNE afin de contribuer à un débat éclairé sur la question.
 
Ainsi, il leur a expliqué les différentes étapes du processus, allant de l’exploration à la production en passant par le développement et les coûts y afférents.
 
Au cours du débat interactif, M. Ndao a insisté sur un certain nombre de points liés notamment au grand risque que prennent les compagnies pétrolières lors de la phase d’exploration. Il a soutenu que celles-ci investissent des milliards de FCFA pour une chance de succès d’exploration qui avoisine un taux de 10 pour cent.
 
Un autre point abordé par M. Ndao a trait aux coûts. Il a insisté sur la nécessité de les minimiser en disposant des ressources humaines nécessaires. Pour cela, la meilleure solution serait, à son avis, de faire appel à l’expertise sénégalaise de l’extérieur et de former les ingénieurs locaux.
 
Les autres points abordés par le conférencier tournent autour de l’indépendance des corps de contrôle qu’il faudra renforcer, des subventions sur le pétrole et le gaz qu’il faudra éviter, des revenus du pétrole et du gaz qu’il faura également éviter d’utiliser pour les dépenses publiques et de la vigilance sur le contenu local.
 
Autant de points aux allures d’orientations indiqués aux professionnels des médias et pouvant leur permettre de mieux élever le débat sur les questions importantes relatives aux enjeux du pétrole et du gaz.



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 19 février 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky SALL, a présidé le Conseil des ministres, le mercredi 19 février 2020, à 10 heures, au palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 19 février 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles le président de la République a pris les décisions de nomination au conseil des ministres du mercredi 19 février 2019.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

Les exportations britanniques après le Brexit pourraient chuter de 32 milliards de dollars en raison des mesures non tarifaires et des tarifs

(Equonet-Dakar) – Les mesures non tarifaires (MNT) pourraient provoquer des fractures majeures dans les relations commerciales entre le Royaume-Uni et l'UE.