Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité économique, financière sénégalaise et africaine
Développer un contenu vérifié, instructif, constructif et attentif, de manière professionnelle et responsable.

Marché des Titres Publics de l’UEMOA : les Etats ont levé 2 743 milliards de FCFA en 2017


Rédigé le 19 Février 2018 à 09:41 | 0 commentaire(s) modifié le 19 Février 2018 - 09:44


Même si le marché a connu une année difficile, 2017 n’a pas été aussi catastrophique.


(Ecofinance.sn Dakar) - L’Agence UMOA-Titres(AUT) a accompagné nos Etats dans la levée de 2 743 milliards de FCFA, confirmant ainsi la constante progression du marché par adjudication qui depuis 2013, année de création de l’Agence, a connu une hausse de plus de 45% sur la période. 
  
Même si ces montants sont très honorables et s’inscrivent dans le même ordre de grandeur que ceux des années passées, ils constituent cependant une rupture dans le sens où les valeurs levées, ont enregistré sur les dernières années une croissance annuelle de 25%. 
Pour autant, même si le marché a connu une année difficile, 2017 n’a pas été si catastrophique. En effet, cette forte croissance devait se stabiliser à un moment donné ; c’est pourquoi il conviendrait mieux de parler de stabilisation de l’activité plutôt que d’année difficile. Le véritable défi étant que l’ensemble des acteurs puisse rapidement intégrer ce fait et opérer sur des agrégats qui en tiennent désormais compte.   
  
Des innovations de taille au niveau de la standardisation des instruments et du lancement de produits 
Au-delà des montants levés, 2017 a permis de relever des avancées notables sur le marché ; notamment dans le domaine de la standardisation des instruments. 
En effet, après avoir émis des titres in fine sur les maturités allant jusqu’à cinq (5) ans, certains Etats ont pu émettre des titres de maturité de sept (7) ans et dix (10) ans in fine. Cela devra se poursuivre en 2018 pour permettre de poser les jalons pour la construction d’une courbe des taux et contribuer à la dynamisation du marché secondaire. 
De plus, l’AUT s’est attelée à structurer son offre-produit de sorte à concilier au mieux les attentes des investisseurs avec celles des Etats émetteurs. 
A ce titre on peut citer, entre autres, des émissions simultanées qui sont des offres de plusieurs titres publics de caractéristiques distinctes qui sont disponibles le même jour, par un même émetteur, en une opération et qui visent à mobiliser un montant unique sur le marché. 
A cela s’ajoutent des émissions synthétiques qui représentent des produits structurés constitués de plusieurs instruments à remboursement In Fine offrant donc des possibilités d’investissement à court, moyen et/ou long terme pour tous les profils d’investisseurs, contrairement aux émissions classiques. 
Sans oublier, des opérations de gestion active de la dette dans le but de minimiser, à chaque instant, le service de la dette, mieux maîtriser l’encours de la dette et limiter le risque de refinancement des Etats de l’Union. 

Avec Lejecos



Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | EquoSports | Equobusiness | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

Communiqué du Conseil des ministres du 05 décembre 2018

(Equonet-Dakar) - Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 05 décembre 2018 à 10 heures, au Palais de la République.


Nominations

Les nominations du Chef de l'Etat au Conseil des ministres du 14 novembre 2018

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz








Derniers tweets




Facebook

Actu d'Afrique

CABO VERDE : le gouvernement dévoile sa nouvelle Stratégie de développement durable

(Equonet-Dakar) - Le gouvernement du Cabo Verde va organiser sa première Conférence internationale ‘’Construire de nouveaux partenariats pour le développement durable du Cap-Vert’’ et un Forum sur les investissements au Cabo Verde afin de présenter à la communauté internationale et au secteur privé sa nouvelle Stratégie de développement durable (PEDS), annonce un communiqué de presse de la Banque mondiale. La même source précise que les deux évènements auront lieu les 11 et 12 décembre, respectivement au bureau de la Banque mondiale à Paris (France) et à la Chambre de commerce de Paris.


Actu d'Europe

La croissance économique n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon l’OCDE

(Equonet-Dakar) - Le développement durable exige une vision plus globale que la croissance économique qui n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon un nouveau rapport du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).