Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité économique, financière sénégalaise et africaine
Développer un contenu vérifié, instructif, constructif et attentif, de manière professionnelle et responsable.

Mauritanie : les pêcheurs guet-ndariens autorisés à prendre 50 000 tonnes de poissons


Rédigé le 4 Juillet 2018 à 14:10 | 0 commentaire(s) modifié le 4 Juillet 2018 - 14:13


Les pêcheurs sénégalais sont autorisés à prendre dans leurs filets 50 000 tonnes de poissons par an, avec 400 licences accordées pour 200 sennes tournantes. C’est ce qu’a annoncé le ministre de la pêche, Oumar Guèye qui s’est rendu à Saint-Louis pour rendre compte sur les décisions prises de commun accord avec la Mauritanie.


Les décisions prises avec la Mauritanie sur la gestion des licences de pêche ont été informées aux pêcheurs de la langue de barbarie par leur ministre de tutelle. Oumar Guèye qui était à Saint-Louis pour partager les informations, a appelé les acteurs au respect scrupuleux des nouvelles dispositions qui, selon lui, vont permettre la construction d’un quai à Mboyo et d’une route de 2,5 Km financée par la Mauritanie.

 «50 000 tonnes de poissons autorisées par les mauritaniens, seront débarquées au Sénégal, en dehors des 6% qui seront impérativement vendus en terres mauritaniennes. Concernant les licences, le ministre révèle qu’au tota, 400 licences seront délivrées aux pêcheurs guet-ndariens. Avant de souligner que : «les 200 sont destinées pour les sennes tournantes».  

 Oumar Guèye de rappeler que la tonne de poissons s’échange à quinze (15) euros pour les pêcheurs qui donneront les 10 euros et les 5 restant seront subventionnés par l’Etat.



Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | Environnement | Equobusiness | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

SENEGAL : promulgation de la loi relative au PTIP 2019-2021 et la loi de Finances pour l’année 2019.

(Equonet-Dakar) - Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Président de la République a promulgué la loi portant approbation du Programme triennal d’investissements publics (PTIP) 2019-2021 ainsi que la loi de Finances pour l’année 2019.


Nominations

Les nominations du Chef de l'Etat au Conseil des ministres du 14 novembre 2018

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz








Derniers tweets




Facebook

Actu d'Afrique

COTE D’IVOIRE : 767 milliards FCFA pour résoudre les problèmes persistants de balance des paiements

(Equonet-Dakar) - Les perspectives économiques du pays restent robustes, avec une croissance projetée à environ 7½ pour cent en 2018–19. Le déficit budgétaire devrait converger vers la norme régionale de l’UEMOA de 3 pour cent du PIB en 2019. Le programme vise à atteindre une position viable de la balance des paiements, à renforcer la mobilisation des recettes intérieures, à assurer la viabilité de la dette, ainsi qu’à favoriser une croissance inclusive et la réduction de la pauvreté.


Actu d'Europe

La croissance économique n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon l’OCDE

(Equonet-Dakar) - Le développement durable exige une vision plus globale que la croissance économique qui n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon un nouveau rapport du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).