Connectez-vous S'inscrire

Nouveau comité formé pour sauver Eskom


Rédigé le 18 Février 2019 à 13:02 | 0 commentaire(s) modifié le 19 Février 2019 - 13:02


(Equonet-Dakar) - Un comité du cabinet présidentiel sur Eskom a été formé pour informer quotidiennement le président Cyril Ramaphosa des progrès réalisés dans la résolution des problèmes de la compagnie d'électricité.


«Ce comité traitera quotidiennement des affaires d’Eskom et remettra chaque jour au président des rapports sur les mesures à prendre pour sécuriser l’approvisionnement en énergie», rapporte Africa’s Power journal citant une déclaration du Cabinet.
 
Le Comité du Cabinet sera dirigé par le vice-président David Mabuza et comprend les ministres des entreprises publiques, de l'énergie, des finances, des transports, du renseignement et de la police.
 
"L'équipe devrait rencontrer toutes les parties prenantes pour aider à rétablir la stabilité dans le réseau et tracer une voie à suivre tout en garantissant un coût économique minimal pour le consommateur et les contribuables", a déclaré le Cabinet réuni la semaine dernière.
 
Le ministre des Entreprises publiques, Pravin Gordan, a informé le Conseil des ministres de la récente réduction des charges à l'échelle nationale qui a eu un impact considérable sur l'économie du pays.
 
«L'approvisionnement en énergie de l'Afrique du Sud reste un impératif absolu et la situation actuelle à Eskom pose des risques importants pour le pays, sa stabilité financière et l'économie.Lire la suite: «Eskom est en crise». Euphémisme de l'année!
 
«La séparation stratégique d’Eskom en trois entités distinctes entièrement contrôlées par l’État - la production; transmission et distribution - est nécessaire pour la durabilité à long terme de la compagnie d'électricité et du pays », a déclaré le Cabinet.

Les allégations d'Eskom sont liées à Motsepe

Il y a eu des spéculations selon lesquelles l'homme d'affaires Patrice Motsepe, fondateur d'African Rainbow Energy and Power, pourrait bénéficier du dégroupage d'Eskom.
 
Motsepe, qui est un ennui pour deux soeurs qui sont mariées au président Ramaphosa et au ministre de l’énergie Jeff Radebe, devrait informer les médias ce matin de ces allégations.
 
Les critiques disent que Ramaphosa s'est précipité pour signer les accords des producteurs d'électricité indépendants, le tout dans le but de soutenir Motsepe, mais Ramaphosa a rejeté les accusations.

 
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 31 juillet 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL a présidé ce mercredi 31 Juillet 2019, le Conseil des ministres. Les questions relatives à la sécurité, les eaux pluviales, la Tabaski et l'exportation des produis agricoles, en particulier l'arachide ont été abordées.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 24 juillet 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles le Président de la République a pris les décisions de nomination suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

En Afrique australe, les 13 milliards de dollars investis par la Banque africaine de développement donnent de solides résultats

(Equonet-Dakar) - Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a déclaré, à l’ouverture du 39ème sommet ordinaire de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), que les 13 milliards de dollars américains investis par la Banque en Afrique australe depuis 2012 produisaient de solides résultats, rapporte un communiqué de presse transmis à Equonet.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.