Connectez-vous S'inscrire

Nouveau comité formé pour sauver Eskom


Rédigé le 18 Février 2019 à 13:02 | 0 commentaire(s) modifié le 19 Février 2019 - 13:02


(Equonet-Dakar) - Un comité du cabinet présidentiel sur Eskom a été formé pour informer quotidiennement le président Cyril Ramaphosa des progrès réalisés dans la résolution des problèmes de la compagnie d'électricité.


«Ce comité traitera quotidiennement des affaires d’Eskom et remettra chaque jour au président des rapports sur les mesures à prendre pour sécuriser l’approvisionnement en énergie», rapporte Africa’s Power journal citant une déclaration du Cabinet.
 
Le Comité du Cabinet sera dirigé par le vice-président David Mabuza et comprend les ministres des entreprises publiques, de l'énergie, des finances, des transports, du renseignement et de la police.
 
"L'équipe devrait rencontrer toutes les parties prenantes pour aider à rétablir la stabilité dans le réseau et tracer une voie à suivre tout en garantissant un coût économique minimal pour le consommateur et les contribuables", a déclaré le Cabinet réuni la semaine dernière.
 
Le ministre des Entreprises publiques, Pravin Gordan, a informé le Conseil des ministres de la récente réduction des charges à l'échelle nationale qui a eu un impact considérable sur l'économie du pays.
 
«L'approvisionnement en énergie de l'Afrique du Sud reste un impératif absolu et la situation actuelle à Eskom pose des risques importants pour le pays, sa stabilité financière et l'économie.Lire la suite: «Eskom est en crise». Euphémisme de l'année!
 
«La séparation stratégique d’Eskom en trois entités distinctes entièrement contrôlées par l’État - la production; transmission et distribution - est nécessaire pour la durabilité à long terme de la compagnie d'électricité et du pays », a déclaré le Cabinet.

Les allégations d'Eskom sont liées à Motsepe

Il y a eu des spéculations selon lesquelles l'homme d'affaires Patrice Motsepe, fondateur d'African Rainbow Energy and Power, pourrait bénéficier du dégroupage d'Eskom.
 
Motsepe, qui est un ennui pour deux soeurs qui sont mariées au président Ramaphosa et au ministre de l’énergie Jeff Radebe, devrait informer les médias ce matin de ces allégations.
 
Les critiques disent que Ramaphosa s'est précipité pour signer les accords des producteurs d'électricité indépendants, le tout dans le but de soutenir Motsepe, mais Ramaphosa a rejeté les accusations.

 
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 15 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky SALL, a présidé le Conseil des ministres, le mercredi 15 janvier 2020, au palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 15 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 15 janvier 2020 :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Burkina Faso : le solde de la balance des paiements ressort excédentaire de 116.286 millions au titre de l’année 2018

(Equonet-Dakar) - Le solde de la balance des paiements du Burkina Faso est ressorti excédentaire de 116.286 millions au titre de l'année 2018, après 246.976 millions un an plus tôt, indique le rapport annuel de la Balance des paiements et position extérieure globale du pays publié aujourd’hui. .


Actu d'Europe

Le Japon en tête des 30 premiers pays en termes de dette nationale par citoyen

(Equonet-Dakar) - Le Japon, avec une population de 126 847 639 habitants, a désormais la dette nationale la plus élevée par citoyen. Les données recueillies et calculées par LearnBonds.com montrent que chaque ressortissant japonais doit 89 525,51 $ de la dette nationale de 11,4 billions de dollars.