Connectez-vous S'inscrire

PETROLE : accord de coopération entre Sud Soudan et Chambre africaine de l’énergie


Rédigé le 30 Janvier 2019 à 19:31 commentaire(s) modifié le 31 Janvier 2019 - 12:28


(Equonet-Dakar) – Dans le cadre de sa coopération avec le Sud Soudan, la Chambre mobilisera des initiatives de renforcement des capacités locales et institutionnelles, travaillera à l’amélioration de l’environnement pour les investisseurs pétroliers et investira dans des initiatives d’accès à l’énergie.


La Chambre africaine de l’énergie a conclu un accord de coopération en matière d’assistance technique avec le ministère du Pétrole de la République du Sud-Soudan afin de renforcer la capacité du pays à gérer son secteur des hydrocarbures et sa richesse pétrolière, a appris Equonet de source officielle.

Au cours de l’année écoulée, le Sud-Soudan a démontré son engagement en faveur de la paix, ce qui lui donne l’occasion de mettre en place un développement économique durable et de renforcer son engagement auprès de la communauté des investisseurs régionaux et internationaux.

Le secteur de l’énergie est le pilier de la croissance économique du pays. Alors que les activités d’exploration et de production pétrolières et gazières continuent de gagner du terrain au Sud-Soudan, il est de plus en plus nécessaire d’accroître le niveau d’expertise locale nécessaire pour gérer le secteur pétrolier de manière durable, favoriser l’accès à l’énergie en milieux ruraux et créer une autonomie économique et des projets de développement durables.

En tant que principal défenseur du secteur énergétique africain avec des partenaires institutionnels et commerciaux possédant une expérience significative dans le secteur pétrolier et gazier africain, la Chambre s’engage à mobiliser la communauté pétrolière et gazière pour fournir une assistance technique au gouvernement sud-soudanais.

Cette assistance technique aidera le Soudan du Sud à créer un environnement porteur pour les entreprises et une industrie pétrolière de classe mondiale au profit de tous les citoyens et de tous les investisseurs.

En vertu de cet accord, la Chambre procédera à une évaluation immédiate des besoins du secteur pétrolier et gazier du Sud-Soudan, détaillant les principales réformes institutionnelles et politiques nécessaires pour renforcer les capacités tout au long de la chaîne de valeur du pays.

La Chambre s’engage à travailler également sur des initiatives clés d’accès à l’énergie et mobilisera des financements pour le Sud-Soudan.
 
Equonet


Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 31 juillet 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL a présidé ce mercredi 31 Juillet 2019, le Conseil des ministres. Les questions relatives à la sécurité, les eaux pluviales, la Tabaski et l'exportation des produis agricoles, en particulier l'arachide ont été abordées.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 24 juillet 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles le Président de la République a pris les décisions de nomination suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

La Pme toulousaine Bonici signe une master-franchise avec le togolais Sodigaz

(Equonet-Dakar) - Avec 3 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 et une croissance de près de 300 pour cent en trois ans, l’entreprise toulousaine Bonici poursuit sa stratégie d’expansion à la conquête de nouveaux territoires, annonce-t-elle dans un communiqué de presse transmis à Equonet.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.