Connectez-vous S'inscrire

PLAN SENEGAL EMERGENT : une première phase jugée concluante


Rédigé le 27 Novembre 2018 à 18:08 | 0 commentaire(s) modifié le 1 Décembre 2018 - 17:02


(Equonet-Dakar) - Il ressort des travaux d’élaboration du Plan d’actions prioritaires (PAP 2019-2023) de la phase II du Plan Sénégal émergent (PSE) qu’au cours de la première phase du PSE (2014-2018), des résultats probants et significatifs ont été enregistrés suite à la mise en oeuvre des programmes, projets et réformes.


«Au-delà du relèvement substantiel de la croissance économique et de la réduction progressive du déficit budgétaire, il a été noté une amélioration des conditions de vie des populations, particulièrement les couches les plus vulnérables à travers, notamment, les programmes sociaux tels que la Couverture maladie universelle, les Bourses de sécurité familiales et le Programme d’Urgence de Développement communautaire (PUDC)», lit-on dans le projet de loi des finances 2019.
 
Selon le document, sur la période 2014-2018, le taux de croissance moyen annuel a atteint 6.2 pour cent contre 3.3 pour cent sur la période 2009-2013. «Cette croissance a été principalement portée à la fois par la consommation, les exportations et l’investissement. La demande intérieure a été très dynamique, essentiellement tirée par les dépenses publiques et les revenus des ménages, y compris les transferts de fonds des migrants», explique-t-il.
 
«L’investissement s'est inscrit sur une tendance haussière, avec une croissance moyenne de 7.6 pour cent sur la période 2014-2018 contre 5.4 pour cent sur la période antérieure, à la faveur principalement du dynamisme du secteur privé. Les exportations ont également connu une forte progression avec un taux de 9 pour cent en moyenne sur la période 2014 – 2018 contre 7 pour cent de croissance de 2009 à 2013», poursuit-il.
 
Le Plan d’actions prioritaires (PAP) de la phase II du PSE entend maintenir cette dynamique pour la période 2019-2023.
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 17 avril 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République son Excellence Monsieur Macky SALL a présidé ce mercredi 17 avril 2019 le conseil des ministres.


Nominations

Akinwumi Adesina, le président de la BAD, se réjouit de la nomination d’Amadou Hott,

(Equonet-Dakar) - Akinwumi Adesina, le président de la Banque africaine de développement (BAD) a exprimé sa joie suite à l’annonce de la nomination d’Amadou Hott, le vice-président de la BAD chargé de l’électricité, de l’énergie, du climat et de la croissance verte, au poste de ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Accroître l’accès à l’électricité en Afrique de l’Ouest et dans la région du Sahel

(Equonet-Dakar) - Le Conseil des administrateurs du Groupe de la Banque mondiale a approuvé le 17 avril dernier le Projet régional d’électrification hors réseau (ROGEP), financé à hauteur de 150 millions de dollars par des crédits et des dons de l’Association internationale de développement (IDA)* et par une subvention en soutien à la relance de 74,7 millions de dollars du Fonds pour les technologies propres, annonce un communiqué transmis à Equonet.


Actu d'Europe

Lourdes conséquences des tensions commerciales américaine, européenne et asiatique sur l’économie de l’Uemoa

(Equonet-Dakar) - Pour le mois de mars 2019, les économies de l'Union continueront de bénéficier du renforcement de la demande intérieure et des conditions financières stables, voire à la baisse.