Connectez-vous S'inscrire

Pénurie d’eau : le bout du tunnel pour bientôt - dix forages livrés dans 10 jours


Rédigé le 10 Juillet 2018 à 13:18 | 0 commentaire(s) modifié le 10 Juillet 2018 - 13:21


Les techniciens de la Sénégalaise des eaux (SDE) sont à pied d’œuvre pour boucler les travaux qui devraient rétablir la situation à la normale. 21 forages sont livrés dans d’ici 10 jours alors que des projets d’envergure sont en cours d’exécution pour satisfaire l’expansion démographique galopante du Sénégal.


La population croit de manière tellement exponentielle qu’elle déroute beaucoup de prévisions. Du point de vue de l’approvisionnement en eau potable, des pénuries aigues sont notées depuis certains temps. Toutefois, elles vont bientôt rester un vieux souvenir. En effet, une autorité du ministère de l’Hydraulique nous a fait comprendre que «le schéma directeur de mobilisation des ressources en eau de la région de Dakar a identifié un programme de travaux sur la période 2013-2024».
 
C’est selon lui à ce titre que «dans un court terme, 21 forages vont être livrés dans sous peu ce qui devraient réduire le déficit dès le 20 Juillet. 

Ensuite à moyen et long terme KMS3 et l'usine de dessalement des mamelles plus le renouvellement du réseau de Dakar qui date d'avant l'indépendance et qui cause des fuites inestimables vont permettre de résoudre définitivement le problème».
 
Il a tenu à détailler : «KMS3 est un programme ambitieux en ce sens qu'il prévoit l’extension de la capacité du système ALG et de la station de traitement d’eau potable de Keur Momar Sarr (KMS). Il devrait représenter en 2020 plus de 20 % de la capacité de production d’eau potable du système ALG». A l’en croire, le projet comprend la construction d'une troisième usine de traitement et de pompage d’eau potable à partir du Lac de Guiers d’une capacité de 100 000 m3/j pour une mise en service en 2020. Ensuite une construction d'une troisième conduite d’adduction (ALG 3), dimensionnée pour 200 000 m3/j reliant Keur Momar Sarr aux réservoirs de stockage de Thiès et Sébikotane puis Dakar. Le renforcement et l’extension des réseaux de distribution».



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 10/09/2018

HYDROCARBURES : ce qu’il faut comprendre sur les activités d’exploration-production

(Ecofinance.sn – Dakar) - Au Sénégal, le pétrole...











Derniers tweets





Facebook