Connectez-vous S'inscrire

Pudc : environ 80 pour cent des travaux exécutés au nord.


Rédigé le 12 Janvier 2017 à 18:03 | 0 commentaire(s) modifié le 16 Janvier 2017 - 14:24


Cheikh Diop, directeur national du Pudc, fait le point sur l'état d'avancement du programme à Saint-Louis.


Mis à part l’électrification, les autres composantes du Pudc sont exécutées à 80 pour cent.

Ecofinance.sn (Saint-Louis) - L’état d’avancement du programme d’urgence de développement communautaire (Pudc) est compris entre 70 et 80 pour cent toutes composantes confondues (hydraulique, équipement et pistes) sauf l’électrification dont le taux d’exécution est estimé à 30 pour cent, a indiqué jeudi, à Saint-Louis son directeur national, Cheikh Diop.

M. Diop, qui s’exprimait au cours de la réunion du comité régional de suivi du Pudc entre élus locaux et administration territoriale, a expliqué cette situation exceptionnelle de l’électricité par le manque d’études sur cette composante.

L’électrification concerne 17 communes dont 12 à Podor, 4 à Dagana et 1 à Saint-Louis. S’agissant les villages, ils sont au nombre de 55 dont 37 à Podor, 15 à Dagana et 3 à Saint-Louis.

Au total, 33.000 personnes sont impactées par la composante électrification, selon le document présenté à la rencontre.

Au plan des perspectives, il est prévu l’électrification de 39 villages par moyenne tension et basse tension et 16 villages au solaire.

De façon globale, 13 pour cent des villages à électrifier se situent dans la région de Saint-Louis. Les travaux ont été officiellement lancés en octobre 2016 par le chef de l’Etat. Selon la direction nationale du Pudc, 5.400 poteaux bétons, 24.900 poteaux métalliques et le matériel sont déployés.

Le piquetage et la pose des poteaux sont en cours dans la région de Saint-Louis. Il est aussi prévu de réaliser les branchements intérieurs (ménages bénéficiaires) et des lampadaires.

Lors des débats qui sont suivi la présentation de l'état d'avancement des travaux, les maires ont formulé des requêtes allant dans le sens de la prise en charge de leurs préoccupations relatives à l'accès à l'eau, l'électricité et aux pistes de production. Chacun a plaidé pour sa localité. 

Des demandes ont été notées par la délégation du Pudc. Elle a promis de les intégrer dans la phase 2 du programme (2017-2019).
 



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 10/09/2018

HYDROCARBURES : ce qu’il faut comprendre sur les activités d’exploration-production

(Ecofinance.sn – Dakar) - Au Sénégal, le pétrole...











Derniers tweets





Facebook