Connectez-vous S'inscrire

SENEGAL : 156 millions de la BID pour appuyer la Haute Autorité du Waqf


Rédigé le 14 Janvier 2019 à 19:12 | 0 commentaire(s) modifié le 16 Janvier 2019 - 09:50


(Equonet-Dakar) - La Banque Islamique de Développement (BID) et la République du Sénégal ont signé ce lundi 14 janvier 2019 un accord d'assistance technique d’un montant de 273.000 dollars US (environ 156 millions FCFA) sous la forme d’un Don. Le cout total de l’assistance technique est de 668.750 dollars. La contribution du Gouvernement du Sénégal est de 395.750 dollars.


L’annonce a été faite aujourd’hui à Dakar au cours de la cérémonie de signature d'un accord entre M. Amadou Ba, Ministre l'Économie, des Finances et du Plan du Sénégal et Dr. Bandar Hajjar, président du groupe de la BID en visite officielle au Sénégal.
 
L’objectif de cette assistance technique est de contribuer au renforcement de la capacité opérationnelle de la Haute Autorité du Waqf (HAW), créée pour administrer le Waqf public et superviser les activités d’intérêt général relatives aux Waqfs privés, mixtes et familiaux.
 
L’assistance technique de la BID qui une subvention au Gouvernement du Sénégal servira au financement des activités suivantes :
 
- Elaboration des manuels de procédures, d’opérationnalisation et d’investissement de la HAW ;
- Formation du personnel de la HAW et des parties prenantes ;
- Recensement des Awqaf existants ;
- Acquisition d’un Système d'Information de Gestion (SIG) et son adaptation aux besoins de la HAW.
 
L'accord, qui prend effet immédiatement, est le deuxième du genre après une première assistance technique de 280.000 dollars accordée par la Banque au profit de la HAW pour le financement du plan de communication du Waqf au Sénégal et est le résultat d’un partenariat entamé depuis 2009 visant à faire du Sénégal un hub régional de la finance islamique notamment à travers la promotion des instruments de la finance islamique sociale et solidaire comme le Waqf et qui a permis le lancement d’un premier projet pilote de Waqf public d’envergure, destiné à la modernisation des Daraas, en cours d’étude.
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 27 novembre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL, a présidé le Conseil des Ministres, le mercredi 27 novembre 2019, à 10 heures, au Palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 27 novembre 2019

(Equonet-Dakar) - Au cours du conseil des ministres e ce mercredi, le président de la République a pris des mesures individuelles en procédant à de nouvelles nominations.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

4,2 millions d'euros de l’AFD pour la mise en place d'un centre de prise en charge globale des victimes de violences sexuelles et de violences basées sur le genre à Bangui.

(Equonet-Dakar) - Rémy RIOUX, directeur général de l'AFD, Pierre-Yves REVOL, président de la Fondation Pierre Fabre et Béatrice GARRETTE, directrice générale, ont signé en présence du Dr Denis MUKWEGE, prix Nobel de la paix 2018, une convention de financement d'un montant de 4,2 millions d'euros pour la mise en place d'un centre de prise en charge globale des victimes de violences sexuelles et de violences basées sur le genre à Bangui annonce un communiqué de presse transmis à Equonet.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.