Connectez-vous S'inscrire

SENEGAL- L’UNACOIS appelle à la mobilisation pour que ‘’Auchan dégage’’


Rédigé le 16 Juillet 2018 à 14:51 | 0 commentaire(s) modifié le 16 Juillet 2018 - 17:53


L’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (UNACOIS/JAPPO) a entamé une tournée nationale de sensibilisation, d’information et de mobilisation contre l’implantation de la chaîne de magasins française Auchan à travers le pays. Selon les différents responsables de cette organisation créée en 1989 pour défendre les intérêts moraux et matériels de ses membres, leur combat contre ‘’Auchan’’ est ‘’un combat d’honneur qu’il faut mener avec dignité’’. Les commerçants se sont fortement mobilisés pour accueillir leurs responsables.


SENEGAL- L’UNACOIS appelle à la mobilisation pour que ‘’Auchan dégage’’
Sous la direction de leur président Idy Thiam, la délégation des commerçants, industriels et autres acteurs économiques, constituée entre autres de membres du mouvement ‘’Auchan dégage’’, du Collectif pour la défense des intérêts de la filière avicole du Sénégal (CODIFAS), du mouvement ‘’France dégage’’, représenté par Guy Marius Sagna, des détaillants, grossistes et autres acteurs locaux se sont tous donnés rendez-vous devant la mairie de Mbour, arborant des tee-shirts de couleur rouge sur lesquels il est écrit ‘’Auchan dégage’’, scandant des slogans hostiles à la multinationale française spécialisée dans la distribution commerciale. 

Pendant plusieurs heures, les différents acteurs de l’économie qui se sont succédés à la prise de parole dans cette zone où Auchan dispose de trois supermarchés, ont  déclaré que si on laisse se développer les magasins Auchan au Sénégal, l’économie sénégalaise en souffrait atrocement. 

El Hadji Moustapha Lô, président d’honneur de ce regroupement de commerçants et industriels a déploré le fait qu’on parle partout de libre échanges et autres slogans qui, normalement, devraient favoriser une concurrence loyale entre les parties prenantes et que les entreprises françaises veuillent, en même temps, contrôler toute la chaîne de production et de distribution du pays. ’Et puis, pourquoi devrions-nous accepter ces multinationales occidentales dans notre pays alors que pour nos enfants qui ont choisi l’émigration vers ces pays dits développés, c’est la croix et la bannière. Nos enfants sont régulièrement bloqués aux portes de l’Europe. La France, sachant que la présence des organisations des droits de l’homme ne leur permet pas de revenir nous coloniser, a choisi la colonisation économique pour nous ruiner’’, a dénoncé M. Lô. 

Intervenant au nom des importateurs et distributeurs, Leyti Sène, qui a dénoncé le ‘’dumping social’’ dont Auchan serait responsable, fait remarquer qu’en même temps, en France, des pertes massives d’emplois ont été notées dans des zones d’implantation de cette société internationale. 

M. Sène qui demande aux sénégalais de faire preuve patriotisme, a estimé que le commerce sénégalais qui était connu pour son socialisme est en passe d’être travestie par Auchan qui, selon lui, ne fait pas de crédit, même pas à son meilleur client, alors que le boutiquier du quartier ou le commerçant établi au marché rend énormément service aux chefs de familles, surtout au moment où les temps sont trop durs. 

Rappelant qu’en matière de distribution, Auchan est le numéro 3 en France et le numéro 12 en Europe, Guy Marius Sagna du mouvement ‘’France Dégage’’, a déclaré qu’en 19 ans, en France, Auchan a tué 100.000 emplois. 

Pour Fallou Samb, coordinateur du Collectif pour la défense des intérêts de la filière avicole du Sénégal (CODIFAS), appelant au boycott des produits de toutes les industries qui collaborent avec Auchan, a fait observer que si le directeur général d’Auchan avoue avoir créé 1 522 emplois au Sénégal, force est de reconnaitre qu’on en a perdu 7.500. 

Le président de l’UNACOIS/JAPPO, Idy Thiam s’est dit être ‘’à fond dans le combat contre Auchan’’, car, pour lui, ‘’c’est un combat citoyen’’ dont la seule finalité, c’est de protéger l’économie sénégalaise. 

Madické Diagne, porte-parole de la section départementale de l’UNACOIS/JAPPO et son collègue, Cheikh Tidiane Fall, secrétaire général de l’association des grossistes et demi-grossistes du département de Mbour affiliée à la même structure, ont, chacun en ce qui le concerne, relevé qu’après la colonisation dite classique avec son lot de traite négrière, la France, à travers Auchan, a opté pour la colonisation économique. 

Une grande mobilisation est prévue dans les prochains jours à la place de l’Obélisque sise à Dakar, pour corser la lutte contre Auchan. 



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 10/09/2018

HYDROCARBURES : ce qu’il faut comprendre sur les activités d’exploration-production

(Ecofinance.sn – Dakar) - Au Sénégal, le pétrole...











Derniers tweets





Facebook