Connectez-vous S'inscrire

SENEGAL : Woodside enregistre un rythme record dans la FEED sur le terrain du SNE


Rédigé le 2 Avril 2019 à 18:17 | 0 commentaire(s) modifié le 2 Avril 2019 - 23:59


(Equonet-Dakar) - Le vice-président WOODSIDE Sénégal, Greg Mogan, a fait état du rythme de record que sa société a enregistré dans la FEED (conception technique initiale) pour la phase du développement sur le terrain SNE, rapport Trunkline Magazine, une publication de ladite société.


Une année 2018 extrêmement chargée et productive, ainsi qu'une année tout aussi occupée. C'est le pronostic pour 2019 pour Woodside et l'équipe du Sénégal. "Nous avons enregistré un rythme record dans la FEED (conception technique initiale) pour la phase 1 du développement sur le terrain de SNE et nous maintenons ce rythme, car nous visons le premier pétrole en 2022", a déclaré le vice-président du Sénégal, Greg Mogan.

Il a ajouté : "L’entrée de FEED for SNE a été une étape importante pour nous. Nous avons soumis notre rapport d'évaluation et notre plan d'exploitation - qui sont essentiellement le plan de développement sur le terrain. Au début de cette année, nous avons obtenu une prolongation du contrat de partage de production pour la zone SNE. Cela nous donne plus de temps pour collecter les intrants nécessaires pour pouvoir prendre la décision d'investissement finale (FID) et obtenir l'approbation nécessaire du gouvernement sénégalais pour notre plan d'exploitation."

La joint-venture pour la phase 1 de développement sur le terrain de SNE comprend Woodside, Cairn Energy, FAR Limited et la compagnie pétrolière nationale du Sénégal, la Société des pétroles du Sénégal (
PETROSEN).

Woodside a acquis des intérêts au large du Sénégal en 2016, notamment le champ pétrolier SNE situé à environ 100 km au sud de la capitale du pays, Dakar.

La SNE est un pilier essentiel d'Horizon II de la stratégie de croissance de Woodside. Le concept de développement de la phase 1 comprend 
un flottantinstallation de stockage et de déchargement de production (FPSO) alimentée par 23 puits sous-marins. La FID doit être prise vers le milieu de l'année 2019.

Mais Greg indique qu'il reste beaucoup de travail à faire dans les nombreux domaines de l'opportunité. "Comme il s'agit du tout premier développement pétrolier en mer du Sénégal, nous devons apporter beaucoup de soutien et faciliter la collaboration nécessaire pour y parvenir", a-t-il déclaré.

Il énumère certaines des activités que Woodside mène et une partie de la collaboration mise en place pour faire en sorte que l'END progresse à temps et continue de bénéficier du soutien total des autorités et de la communauté sénégalaises.

Par exemple, l’évaluation de l’impact environnemental et social (EIES) de la phase 1 des END 
était approuvé au T1 2019. "Cela a été un excellent résultat pour une énorme quantité de travail dans un nouveau bassin ouest-africain pour Woodside", a déclaré Greg.

Cela a pris environ un an à l'équipe pour préparer et soumettre. Et comme il s’agissait du premier projet pétrolier offshore au Sénégal et du premier ESIA Woodside achevé en plus d’une décennie, il était doublement important. Une proportion importante de la population sénégalaise dépend de la pêche, nous avons donc dû nous assurer de présenter une opportunité de production sûre et fiable du point de vue de l'impact environnemental et social."

"Dans l'EISA, nous nous sommes engagés à collaborer de manière continue avec la communauté et le bureau de Dakar travaille en permanence avec les communautés locales pour veiller à ce que ces engagements soient respectés".

Woodside est également devenu opérateur de la phase 1 de SNE à la fin de l’année dernière, et Greg a déclaré que cela avait des ramifications importantes, notamment avec le nouvel Institut national du pétrole et du gaz, INPG.

L'objectif d'INPG est de former une future main-d'œuvre et les leaders de l'industrie pétrolière naissante du Sénégal et de renforcer ses capacités. "Dans le cadre de notre rôle d’opérateur, nous travaillons en étroite collaboration avec INPG pour aider à éduquer et à former leurs membres. 
maîtrise programme dans le pétrole et le gazé", a dit Greg.

"Nous avons récemment fourni à INPG des ordinateurs et du matériel de bureau afin que sa cohorte inaugurale dispose de ressources suffisantes. De plus, j'y donne une conférence d'une heure par mois sur le pétrole et le gaz."

Selon lui, l'entreprise commune (JV) est également entrée dans FEED sous-marine en décembre 2018 et vient d'entrer dans FEED sur le FPSO, qui devrait entrer sur le terrain en 2021. Il a été décidé qu'un FPSO sous la forme d'un pétrolier converti constituerait la meilleure solution pour les besoins de production à long terme de la SNE.

Et l'entreprise collabore avec le gouvernement du Sénégal pour évaluer la production de gaz domestique sur le marché sénégalais - potentiellement en 2024.

Selon Grec, le mazout lourd est actuellement utilisé dans les centrales électriques sénégalaises et le gouvernement sénégalais prévoit de convertir les centrales électriques en carburant mixte afin que le gaz puisse être utilisé.

Lisez le numéro complet du premier trimestre 2019 de Trunkline 
ici  .

 
 



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 22 mai 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République son Excellence Monsieur Macky SALL a présidé ce mercredi 22 MAI 2019, le Conseil des ministres.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 22 mai 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République du Sénégal, Macky Sall, a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Appel à la résolution des problèmes d’endettement de l’Afrique

(Equonet-Dakar) - Des pays africains appellent à résoudre les problèmes d’endettement lors d’une consultation avec la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque mondiale (BM), annonce un communiqué de l’institution transmis à Equonet.


Actu d'Europe

Les PME tirent la croissance de l’emploi

(Equonet-Dakar) - Les PME tirent la croissance de l’emploi, mais il faut renforcer les investissements dans les compétences, l’innovation et la technologie pour augmenter les salaires et la productivité, estime l’OCDE.