Connectez-vous S'inscrire

SENEGAL : progression de 0,6 pour cent des prix à la consommation en décembre 2018


Rédigé le 11 Janvier 2019 à 17:17 | 0 commentaire(s) modifié le 14 Janvier 2019 - 12:26


(Equonet-Dakar) - L’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation du mois de décembre 2018 a progressé de 0,6 pour cent, sous l’effet essentiellement d’une augmentation des prix des « produits alimentaires et boissons non alcoolisées», des services de «communication» et des «articles d'habillement et chaussures».


En variation annuelle, c’est-à-dire la variation entre les mêmes mois de deux années consécutives, les prix à la consommation ont augmenté de 1,3 pour cent. Le taux d'inflation annuel s'est établi à +0,5 pour cent en 2018.
 
Les « produits alimentaires et boissons non alcoolisées » se sont renchéris de 1,6 pour cent au mois de décembre 2018. Cette évolution est expliquée par celle des prix des poissons frais            (+11,4 pour cent), des légumes secs et oléagineux (+2,6 pour cent), ainsi que des autres fruits frais (+2,6 pour cent).
La faiblesse de l’offre au niveau des marchés de certains produits, notamment les poissons frais expliquent cette tendance haussière. Toutefois, la baisse des légumes frais en feuilles (-1,1 pour cent), des fruits secs et des noix (-8,1 pour cent), des légumes frais en fruits ou racine (-5,7 pour cent) et des pâtisseries, gâteaux, biscuits, viennoiseries (-4,4 pour cent) a amoindri la hausse des produits alimentaires au cours du mois sous revue. En variation annuelle, les prix de la fonction ont été majorés de 3,0 pour cent.

Les prix des services de « communication » se sont relevés de 1,6 pour cent, en raison d’un accroissement de ceux de la communication téléphonique (+1,9 pour cent), dû à la contraction des promotions de crédit par rapport au mois précédent. En comparaison à leur niveau de décembre 2017, les prix ont chuté de 0,4 pour cent.

Les prix des « articles d'habillement et chaussures » se sont raffermis de 0,3 pour cent en décembre 2018, en rapport avec l’augmentation des prix des vêtements d'enfant et nourrisson (+2,8 pour cent) et des sous-vêtements d'homme (+2,6 pour cent). Par rapport à la période correspondante en 2017, ils ont reculé de 0,4 pour cent.

Les prix des services de « l’enseignement » et de « loisirs et culture» sont restés stables au cours du mois de décembre 2018. En variation annuelle, ils se sont renchéris respectivement de 2,3 pour cent et 3,0 pour cent.

Les prix des « meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer », des « biens et services divers » et des services de « restaurants et hôtels » n'ont pas connu de variations sensibles en rythme mensuel. Comparés à la période correspondante en 2017, ils ont évolués respectivement de -0,1 pour cent, +0,3 pour cent et -0,2 pour cent.

Les prix des services de «logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles» se sont repliés de 0,1 pour cent, en liaison avec la baisse de ceux des produits pour l'entretien et réparation courante (-0,6 pour cent). En variation annuelle, ils ont augmenté de 0,4 pour cent.

La baisse des prix des «boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants» (-0,1 pour cent) en rythme mensuel est liée particulièrement à celle des prix de l'alcool de bouche (-2,0 pour cent) et des vins et boissons fermentées (-0,2 pour cent). En variation annuelle, ils se sont accrus de 11,7 pour cent.

Les prix des biens et services de « transports » ont régressé de 0,2 pour cent en décembre 2018, suite à la contraction de ceux des services de transport aérien de passagers (-4,4 pour cent) et des pièces détachées et accessoires (-1,1 pour cent). Comparés à la période correspondante en 2017, ils se sont réduits de 0,5 pour cent.

Les prix des services de «santé» ont diminué de 0,4 pour cent, sous l’effet d’une baisse de ceux des médicaments traditionnels (-4,6 pour cent). En variation annuelle, ils ont évolué de -0,9 pour cent.

L’inflation sous jacente, c’est-à-dire hors produits frais et énergie, est restée stable en rythme mensuel et a augmenté de 0,6 pour cent en variation annuelle. Les prix des produits locaux et ceux des produits importés se sont accrus respectivement de +0,8 pour cent et +0,4 pour cent. En variation annuelle, ils se sont appréciés respectivement de 1,6 pour cent et 0,4 pour cent.

Source : ANSD
 
 
 
 
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 17 juillet 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République, son Excellence Monsieur Macky SALL, a présidé ce mercredi 17 juillet 2019, le Conseil des ministres. Outre l'hommage rendu à Ousmane Tanor Dieng, le président de la République a mis l'accent sur l'économie sociale et solidaire, l'environnement, l'agriculture et l'industrie.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 17 juillet 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République,, Macky Sall, a pris les décisions suivantes
au cours du conseil des ministres du mercredi 17 juillet 2019 :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

La Pme toulousaine Bonici signe une master-franchise avec le togolais Sodigaz

(Equonet-Dakar) - Avec 3 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 et une croissance de près de 300 pour cent en trois ans, l’entreprise toulousaine Bonici poursuit sa stratégie d’expansion à la conquête de nouveaux territoires, annonce-t-elle dans un communiqué de presse transmis à Equonet.


Actu d'Europe

Les marchés mondiaux de location de voitures devraient atteindre 48.000 milliards FCFA en 2023

(Equonet-Dakar) - Le marché mondial de la location de voitures devrait passer de 62,0 milliards de dollars en 2018 à 82,8 milliards de dollars (environ 48.000 milliards FCFA) en 2023, avec un taux de croissance annuel composé (CAGR) de 5,9% pour la période 2018-2023, selon un rapport de Bcc Research, un cabinet d’étude et d’analyse de marché.