Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net

Sénégal : 49 milliards de la Bei pour appuyer le secteur privé national


Rédigé le 23 Juillet 2020 à 15:30 | 0 commentaire(s) modifié le 24 Juillet 2020 - 13:00


(Equonet-Dakar) - Amadou Hott, ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération et Ambroise Fayolle, vice-président de la Banque européenne d’investissement chargé des opérations en Afrique ont officialisé, aujourd’hui, un prêt concessionnel de 49 milliards de FCFA à la République du Sénégal, annonce un communiqué de presse transmis à Equonet.


Selon le texte, ce financement vient en appui au mécanisme de financement de 200 milliards de FCFA mis en place par son Excellence Macky Sall,  président de la République, dans le cadre du Programme de Résilience Economique et Sociale.

Il souligne que cet appui soutiendra l’octroi de prêts par des institutions bancaires aux entreprises les plus touchées par la Covid-19. Et permettra, en outre, de mobiliser plus d’investissements du secteur privé. Ce financement bénéficiera aussi d’une bonification d’intérêt apportée par l’Union européenne.

A travers cette action, la BEI cible les entreprises les plus exposées à la pandémie notamment dans les secteurs de la pêche, de l’agriculture, du tourisme, de l’industrie manufacturière et du commerce de détail. La BEI contribue ainsi à l’effort du Gouvernement du Sénégal dans sa stratégie d’appui au secteur privé pour faire face aux incertitudes et aux chocs résultants de la COVID-19.
 
Le Sénégal est le premier pays d’Afrique à bénéficier du dispositif de réponse accélérée à l’appui de la résilience économique mis en place par la BEI pour faire face à la pandémie de COVID-19.
 
« Le partenariat solide qui lie le Sénégal et la Banque européenne d’investissement depuis plus de 54 ans a permis de sécuriser des investissements à long terme qui ont contribué à l’amélioration des   conditions de vie et les perspectives économiques dans notre pays. Il y a quatre mois, le président de la Banque européenne d’investissement, le vice-président Fayolle et moi discutions de la menace sans précédent qui pesait sur les emplois et les entreprises au Sénégal en raison de la pandémie de COVID-19, et la BEI a tenu ses promesses. L’accord d’aujourd’hui, facilitera l’accès au crédit pour les entreprises», a déclaré M. Amadou Hott, Ministre sénégalais de l’Économie, du Plan et de la Coopération.
« Depuis le début de la pandémie, la BEI œuvre en étroite collaboration avec plusieurs partenaires du secteur privé et des gouvernements dans toute l’Afrique pour qu’ensemble, nous puissions faire face à l’impact sanitaire, économique et social de la COVID-19. Avec des experts des pouvoirs publics sénégalais et de la délégation de l’Union européenne, nous avons conçu un programme de financement spécifique et ciblé qui constitue une composante clé de la réponse globale apportée par le Sénégal à la pandémie. Cette intervention rapide de la BEI contribuera à préserver le tissu économique et social du pays et à sauvegarder des emplois. Première réponse à la COVID-19 à être signée en Afrique, elle sera suivie, dans les prochaines semaines, par de nouveaux concours de la BEI sur tout le continent visant à améliorer la santé publique, à renforcer la réaction des partenaires du secteur public et à aider les entreprises du secteur privé à mieux faire face à des défis sans précédent. La BEI, la banque de l’UE, dans le cadre de l’équipe d’Europe, Team Europe, se tient aux côtés de l’Afrique en cette période difficile », a déclaré M. Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI.

« Le Sénégal et l’UE sont confrontés aux mêmes défis économiques et sociaux à la suite de la pandémie de COVID-19. Le dispositif de financement UE-BEI, un prêt de 75 millions d’euros de la BEI destiné à être combiné à une subvention de 6 millions d’euros de l’UE est pleinement conforme à l’engagement accru de la team Europe visant à réduire les répercussions négatives de la COVID-19 en Afrique. Il permettra de remédier aux conséquences sociales et économiques immédiates de la pandémie et d’apporter un soutien ciblé au secteur privé. Le fait que le Sénégal soit le premier pays africain à bénéficier de l’intervention accélérée de la BEI reflète notre coopération étroite en ces temps difficiles »a déclaré Mme Irène Mingasson, ambassadrice de l’UE au Sénégal.

De nouveaux projets d'investissement dans la santé, y compris la chaîne d'approvisionnement et le soutien au secteur privé devraient être approuvés dans toute l'Afrique dans les semaines et mois à venir. La BEI a promis plus de 6,7 milliards d'euros pour soutenir les investissements de Covid-19 en dehors de l'UE. Cela comprend un soutien accéléré pour aider les partenaires publics et privés à réagir immédiatement à l'impact sanitaire, social et économique de la COVID-19.
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 05 août 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 05 août 2020, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 22 juillet 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce mercredi 22 juillet 2020.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.