Connectez-vous S'inscrire

Sénégal: Le MCA présente les résultats d’une étude sur le secteur de l’énergie mercredi


Rédigé le 19 Mars 2018 à 11:59 | 0 commentaire(s) modifié le 19 Mars 2018 - 12:01


Le mercredi 21 mars, sera organisé dans le cadre de l'élaboration de la Feuille de Route du secteur de l'électricité au Sénégal, un Atelier de partage des résultats des analyses quantitative et qualitative de cinq alternatives d’organisation et de fonctionnement du secteur de l’électricité à l’horizon 2035.


(Ecofinance.sn Dakar) - En effet, en décembre 2015, le Conseil d’administration du Millénium Challenge Corporation (MCC) a sélectionné le Sénégal parmi les pays éligibles à la formulation d’un second programme de Compact. Comme suite, le Gouvernement du Sénégal, à travers l’Unité en charge de la coordination et de la formulation dudit programme (UFC-MCA Sénégal) et le MCC ont entamé l’Analyse des Contraintes visant à identifier les contraintes lourdes pesant sur la croissance économique. 

C’est ainsi que l’Equipe du MCC et l’UFC-MCA Sénégal ont identifié en Septembre 2016, avec l’ensemble des parties prenantes, «le coût élevé de l’énergie et le faible accès à l’électricité» parmi les contraintes lourdes qui constituent des obstacles pour la croissance et l’investissement privé au Sénégal. 
Le Gouvernement du Sénégal a impulsé face à cette contrainte un certain nombre d'éléments de planification qui sont aujourd’hui à différents stades d’étude, d’élaboration et d'exécution. Ils incluent notamment une déclaration de la vision du secteur de l'énergie telle qu'indiquée dans le Plan Sénégal Emergent (PSE), un ensemble de buts et d'objectifs stratégiques délimités par la Lettre de Politique de Développement du Secteur de l'Energie (LPDSE). 
Dans ce cadre, le Gouvernement du Sénégal, à travers l’UFC-MCA Sénégal et le MCC ont entrepris d’élaborer la Feuille de Route Electricité globale à l’horizon 2035, échéance retenue dans la vision établie par le Plan Sénégal Emergent. 

La Feuille de Route constituera un document stratégique s’appuyant sur la vision et les objectifs du Gouvernement pour le secteur. Elle contribuera à assurer la pérennité du programme de Compact du MCC et restera une orientation pour le Gouvernement du Sénégal pour réduire le coût de l’énergie et augmenter l’accès à l’électricité. 

Plus particulièrement, la Feuille de Route guidera la gouvernance et l’organisation du secteur, les rôles et responsabilités de ses acteurs et les modalités de financement et d’équilibre économique. 

 Le processus d’élaboration de la Feuille de Route a déjà franchi une première étape, qui consistait à identifier un certain nombre de configurations possibles pour le sous-secteur électricité à l’horizon 2035. Au terme d’un travail participatif sous l’égide du Ministère du Pétrole et des Energies, cinq «Alternatives» ont été sélectionnées pour une analyse approfondie afin de fournir des éléments de décisions adéquats.
 



Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | Environnement | Equobusiness | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

SENEGAL : promulgation de la loi relative au PTIP 2019-2021 et la loi de Finances pour l’année 2019.

(Equonet-Dakar) - Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Président de la République a promulgué la loi portant approbation du Programme triennal d’investissements publics (PTIP) 2019-2021 ainsi que la loi de Finances pour l’année 2019.


Nominations

Les nominations du Chef de l'Etat au Conseil des ministres du 14 novembre 2018

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz








Derniers tweets




Facebook

Actu d'Afrique

COTE D’IVOIRE : 767 milliards FCFA pour résoudre les problèmes persistants de balance des paiements

(Equonet-Dakar) - Les perspectives économiques du pays restent robustes, avec une croissance projetée à environ 7½ pour cent en 2018–19. Le déficit budgétaire devrait converger vers la norme régionale de l’UEMOA de 3 pour cent du PIB en 2019. Le programme vise à atteindre une position viable de la balance des paiements, à renforcer la mobilisation des recettes intérieures, à assurer la viabilité de la dette, ainsi qu’à favoriser une croissance inclusive et la réduction de la pauvreté.


Actu d'Europe

La croissance économique n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon l’OCDE

(Equonet-Dakar) - Le développement durable exige une vision plus globale que la croissance économique qui n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon un nouveau rapport du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).