Connectez-vous S'inscrire
Sénégal : afrique info, actualité économique et financière - equonet.net Afrique

Sénégal : l’argumentaire religieux pour convaincre les sceptiques sur le bienfondé des vaccins contre covid19


Rédigé le 2 Septembre 2021 à 19:48 | 0 commentaire(s) modifié le 6 Septembre 2021 - 14:43

Massamba Ndakhté Gaye
Ndakhté M. GAYE est un rédacteur de contenu web et spécialiste des relations médias avec plusieurs... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) – Les leaders religieux et coutumiers sénégalais s’engagent pour une campagne d’incitation à la vaccination contre covid 19 avec des arguments irréfutables.


Les membres de l’Alliance des religieux et coutumiers pour la santé, la population et le développement (ARC/SPD) sonnent la mobilisation. Ils entendent dérouler une vaste campagne d’incitation à la vaccination dans les zones d’épicentre de la pandémie de covid19 avec des arguments basés sur l’Islam, le Christianisme et la Sagesse africaine.

L’atelier national qu’ils ont organisé mercredi 1ier septembre 2021 à Dakar, en collaboration avec l’ONG Breakthrough Action, leur a permis de peaufiner un plan d’action qui se veut efficace dans le cadre du plaidoyer et de la sensibilisation sur le bienfondé des vaccins contre covid 19.

Dans sa communication, le président de l’ARC/SPD, imam Moussé Fall, a fait le lien qui existe entre l’Islam et la prévention de la maladie d’une manière générale. Ainsi, il a donné la position du musulman face à la pandémie, les orientations de l’Islam pour se prémunir contre les maladies contagieuses, la position de l’Islam face aux mesures édictées par les autorités sanitaires, les mesures préventives et foi.

Dans son argumentaire, il s’est appuyé sur les deux principales sources de l’Islam que sont le Coran et les Hadiths. Ces deux sources constituent le fondement de l’ensemble des mesures préventives et curatives pour lutter contre les maladies contagieuses et les épidémies.

L’Imam Fall a surtout insisté sur la personne que les populations doivent écouter en cas de pandémie en se référant au Coran qui le mentionne explicitement. «L’expert en la matière est la voix autorisée pour informer, orienter, donner son avis, prodiguer des conduites à tenir, apporter des éléments de réponse sur les rumeurs et les effets secondaires sur les vaccins», a-t-il indiqué.     

Son rappel des textes coraniques se justifie aisément. C’est que les interventions à tout bout de champ basées sur des théories sans fondement de nature à dénigrer les vaccins apeurent la plus grande partie des populations.

Pour gagner la confiance des populations, il a été relevé le rôle non négligeable que doivent jouer les leaders religieux et coutumiers pour une meilleure acceptation des vaccins, afin de déconstruire certaines considérations pour ainsi générer la demande en incitant les populations à se faire vacciner.  Imam Moussé Fall en est conscient. «Le canal des leaders  religieux et coutumiers est une voie obligée pour un bon plaidoyer. Les interventions des religieux sont capitales dans l’acceptation des vaccins contre la covid19, mais elles doivent être puisées d’avis d’experts en la matière», a-t-il souligné.

En effet, les religieux ont des plages de communication comme la prière du vendredi pour convaincre les fidèles à plus de responsabilités concernant les vaccins et leur faire savoir que le déni et le rejet des vaccins sans fondement n’est pas une recommandation de l’Islam.

Selon le Dr Ibrahima Guissé du Service national de l’éducation et de l’information pour la santé, 1.878.478 doses ont été reçues dont 1.779.201 doses à utiliser et 1.507.534 doses administrées, soit un taux d’utilisation de 85%. Pour lui, la vaccination constitue un immense espoir pour les populations et une bonne communication aiderait à obtenir l’adhésion de la majorité des sénégalais et arriver à une immunité collective.

C’est ce qu’a compris l’Alliance des religieux et coutumiers pour la santé, la population et le développement qui s’est engagée à faire usage de leur responsabilité sociale pour faire le plaidoyer et la sensibilisation.
  



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise







Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.