Connectez-vous S'inscrire
https://www.equonet.net/
ecofinance.sn
Facebook
Twitter
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.
Veiller sur l'application des obligations du secteur extractif sénégalais.



Septième conférence conjointe à haut niveau de la Banque populaire de Chine et du Fonds monétaire international


Rédigé le 21 Avril 2019 à 23:54 commentaire(s) modifié le 22 Avril 2019 - 20:33


(Equonet-Dakar) - La Banque populaire de Chine et le Fonds monétaire international (FMI) organisent leur septième conférence de haut niveau sur le thème : ‘’l’ouverture et neutralité concurrentielle: expérience internationale et perspectives de la Chine’’, a appris Equonet de l’institution.


Alors que la Chine passe d’une croissance rapide à une qualité supérieure tout en cherchant à maîtriser l’effet de levier des entreprises, il est devenu encore plus important de veiller à ce que les ressources soient affectées de manière efficace, quel que soit le type de propriété (publique, privée, étrangère ou nationale) ou taille de l'entreprise. 
 
Créer un tel environnement de «neutralité de la concurrence» est un défi et a été au centre des préoccupations d’un certain nombre de pays et d’organisations internationales. L'Australie, par exemple, a conçu le concept de neutralité de la concurrence à la fin des années 80 et l'Organisation de coopération et de développement économiques en 2011 a identifié huit éléments constitutifs d'une telle stratégie. Même si la terminologie utilisée peut varier d’un pays à l’autre, l’objectif principal est de créer des conditions équitables pour tous les participants du marché. 
 
Récemment, les autorités chinoises ont placé la neutralité de la concurrence en tête de leur programme de réformes. Dans le Rapport sur les travaux du gouvernement de 2019 (mars), le Premier ministre Li Keqiang a déclaré: «Nous allons suivre le principe de la neutralité de la concurrence. en ce qui concerne l'accès aux facteurs de production, l'accès au marché et aux licences, les opérations commerciales, les marchés publics, les enchères publiques, etc., les entreprises sous toutes formes de propriété seront traitées sur un pied d'égalité ». 
 
La conférence passera donc en revue l'expérience internationale et déterminera comment elle pourrait s'appliquer à la Chine. Les participants à la conférence évalueront également les développements existants, discuteront des projets de réforme des autorités et identifieront les domaines de travail futurs. 
 
L’événement réunira des experts nationaux et internationaux, des membres du personnel de la Banque populaire de Chine, de la Commission nationale pour le développement et la réforme, du Ministère des finances, du Ministère du commerce, de la Commission des avoirs et de la propriété et de la supervision, Réglementation du marché, régulateurs du secteur financier, Organisation de coopération et de développement économiques, Banque mondiale, FMI, universitaires et représentants du secteur privé. 
 
Equonet


Actualité | EcoFinance | Finance | Technologie | Contenu local | Environnement | Contribution | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Mines-Hydrocarbures | Energies