Connectez-vous S'inscrire

Vers une étude sur les nouvelles technologies impactant le métier douanier


Rédigé le 29 Avril 2019 à 15:19 | 0 commentaire(s) modifié le 29 Avril 2019 - 15:25


(Equonet-Dakar) – Une étude sur les nouvelles technologies pouvant impacter le métier douanier a été recommandée par les administrations des douanes d’Afrique de l’ouest et du centre à l’issue de la 5ème réunion du groupe de travail sur le développement informatique de l’Organisation mondiale des douanes tenue à Dakar.


A cette rencontre de 3 jours qui a pris fin vendredi dernier, les participants ont formulé plusieurs recommandations parmi lesquelles une étude sur les nouvelles technologies telles que les drones, les téléphones portables et autres appareils qui peuvent impacter le métier douanier. Elle a été confiée aux douanes du Cap-Vert, de la Côte d’Ivoire et du Nigeria qui doivent la réaliser dans un délai de six mois.

Une autre recommandation phare de la réunion est celle d’élaborer un modèle régional de tableau de bord des plans stratégiques reprenant tous les métiers de la douane. Ce travail est confié au bureau régional pour le renforcement des capacités (BRRC) qui doit le faire en collaboration avec la Côte d’ Ivoire et la Gambie. 

Avant d’arriver ces recommandations, les douaniers ont discuté autour de la question : «Quel dispositif informatique pour le renforcement du contrôle anticipé en vue de sécuriser les recettes et accélérer la procédure de dédouanement ?»

L’objectif principal de cette rencontre est de développer davantage des outils informatiques  innovants pour sécuriser les recettes douanières  et contribuer efficacement à la facilitation.

Ainsi, plusieurs questions ont été soulevées, portant notamment sur le renforcement des capacités, la plateforme de gestion des ressources humaines, la sécurité des systèmes informatiques.

Le groupe de travail sur le développement informatique de la région AOC-OMD  (GTR) vise à promouvoir l’usage des TIC dans les procédures de dédouanement, et contribuer d’une manière significativement à la facilitation et la dématérialisation effective du dédouanement.

Venu clôturer les travaux, le directeur général des Douanes sénégalaises, Oumar Diallo, a insisté sur la nécessité d’aller vite et bien dans la mise en œuvre de ces recommandations.

Aussi, a-t-il promis d’insister lors de la prochaine réunion de directeurs généraux des Douanes de l’Organisation mondiale des douanes d’Afrique de l’ouest et du centre pour qu’une attention particulière soit accordée aux conclusions des travaux de la 5ème réunion du GTR.
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 31 juillet 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL a présidé ce mercredi 31 Juillet 2019, le Conseil des ministres. Les questions relatives à la sécurité, les eaux pluviales, la Tabaski et l'exportation des produis agricoles, en particulier l'arachide ont été abordées.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 24 juillet 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles le Président de la République a pris les décisions de nomination suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

En Afrique australe, les 13 milliards de dollars investis par la Banque africaine de développement donnent de solides résultats

(Equonet-Dakar) - Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a déclaré, à l’ouverture du 39ème sommet ordinaire de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), que les 13 milliards de dollars américains investis par la Banque en Afrique australe depuis 2012 produisaient de solides résultats, rapporte un communiqué de presse transmis à Equonet.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.