Connectez-vous S'inscrire
https://www.equonet.net/
ecofinance.sn
Facebook
Twitter
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.
Veiller sur l'application des obligations du secteur extractif sénégalais.



changements climatiques : quelle politique pour une contribution du secteur financier africain aux objectifs de résilience et de transition ?


Rédigé le 6 Février 2024 à 10:29 | 0 commentaire(s) modifié le 7 Février 2024 - 19:35

Massamba Ndakhté Gaye
Ndakhté M. GAYE est un journaliste d'investigation engagé dans le suivi citoyen des obligations... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet Energies-Dakar) - Les dirigeants africains du secteur financier explorent les pistes pouvant déboucher sur une contribution aux objectifs de résilience et de transition.


Quelle politique pour une contribution du secteur financier africain aux objectifs de résilience et de transition ? C'est la question à laquelle  les gouverneurs de Banques centrales, les ministres en charge des Finances et de l’Environnement de certains Etats de l'UEMOA, les présidents d’organes et institutions de l’Union, les experts d'institutions régionales et internationales du secteur financier, les associations professionnelles des institutions financières de l’UMOA et les structures spécialisées dans le domaine des risques climatiques cherchent à apporter une réponse. 

Réunis ce mardi à Dakar, sous la houlette de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest (BCEAO), ces dirigeants africains sont invités à méditer sur la création d'un cadre de réflexion et de partage d'expériences sur la politique climat qui favoriserait une meilleure contribution du secteur financier aux objectifs de résilience climatique et de transition vers une économie durable des Etats. 

"Les enseignements tirés de cette rencontre vont contribuer à identifier les axes primordiaux à couvrir par une politique climat d’une Banque centrale africaine", a déclaré le gouverneur de la BCEAO, Jean-Claude Kassi Brou, dans son discours d'ouverture de la rencontre.

Selon les organisateurs, les travaux porteront notamment sur les implications du changement climatique sur la stabilité financière et la politique monétaire conduites par les banques centrales ainsi que sur les problématiques de mobilisation de ressources en faveur du climat.

Une table ronde des gouverneurs de banques centrales clôturera les échanges. 



Actualité | EcoFinance | Finance | Technologie | Contenu local | Environnement | Contribution | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Mines-Hydrocarbures | Energies