Connectez-vous S'inscrire
https://www.equonet.net/
ecofinance.sn
Facebook
Twitter
Média de veille et d'alerte sur les questions de gouvernance, de transparence et de redevabilité des ressources extractives au Sénégal et en Afrique.
Veiller sur l'application des obligations du secteur extractif sénégalais.



fonds de capital-investissement axé sur le genre en afrique: clôture définitive du fonds de 100 millions de dollars avec la banque européenne d'investissement en tant qu'investisseur final avec 24,6 millions de dollars.


Rédigé le 15 Décembre 2021 à 14:08 commentaire(s) modifié le 16 Décembre 2021 - 12:27


(Equonet-Dakar) - Alitheia IDF, un fonds d'investissement soutenu par la Banque européenne d'investissement (BEI), annonce une clôture définitive à 100 millions de dollars en Afrique.


La direction d'Alitheia IDF (AIF), le premier fonds de capital-investissement dirigé par des femmes et axé sur les femmes en Afrique, a annoncé la clôture définitive du fonds de 100 millions de dollars avec la Banque européenne d'investissement (BEI) en tant qu'investisseur final avec 24,6 millions de dollars. Selon un communiqué de presse transmis à equonet, Alitheia IDF devient, avec cette clôture finale, le plus grand fonds de capital-investissement axé sur le genre en valeur en Afrique.

Dirigée par les principaux partenaires Polo Leteka et Tokunboh Ishmael , Alitheia IDF investit dans des entreprises en croissance dans six pays africains : le Nigeria, l'Afrique du Sud, le Ghana, le Zimbabwe, le Lesotho et la Zambie.

Le fonds a pour mandat de combler l'écart d'investissement de plus de 42 milliards de dollars entre les entrepreneurs hommes et femmes afin de catalyser le pouvoir économique des femmes africaines en tant que productrices, distributrices et consommatrices. En 2021, le fonds a commencé à mettre en œuvre ce mandat en dirigeant des tours d'investissement dans cinq entreprises dirigées par des femmes dans des secteurs essentiels, notamment l'agro-industrie, l'éducation, la fabrication, le logement, la technologie et la logistique. Les sociétés bénéficiaires sont Jetstream Africa (Ghana), ReelFruit Ltd (Nigeria), SKLD (anciennement SchoolKits, Nigeria), AV Light Steel (Afrique du Sud) et Chika's Food (Nigeria).

« À l'échelle mondiale, les femmes ont un pouvoir d'achat énorme en tant que consommatrices et contrôleurs de l'économie domestique. Dans le même ordre d'idées, les femmes entrepreneurs ont une présence significative dans le secteur des PME en Afrique, les femmes africaines représentant 58 % de la population des travailleurs indépendants du continent. Cependant, malgré ce pouvoir et cette présence économiques, les femmes africaines sont mal desservies en tant que consommatrices et productrices. Cela a eu un impact énorme sur la croissance économique car le potentiel de plus de la moitié de la population du continent reste inexploité en raison de problèmes structurels et systémiques. Nous travaillons de manière proactive pour combler cette lacune avec un mandat clair pour soutenir les entreprises dirigées par des femmes à travers le continent tout en sensibilisant aux investissements sexospécifiques comme voie vers une croissance économique inclusive », a déclaré Tokunboh Ishmael, partenaire principal au Nigéria.

Le communiqué souligne que les femmes africaines sont restées mal desservies par le secteur financier alors même que l'écart d'investissement historique entre les hommes et les femmes continue de se creuser. Les estimations montrent que les femmes africaines reçoivent moins de 5% de tous les investissements sur le continent même si plus de 40% des petites et moyennes entreprises (PME) en Afrique sont dirigées par des femmes. Les rapports de McKinsey soulignent que la réduction de l'écart d'investissement entraînera une croissance de 26 % du produit intérieur brut (PIB) (28 000 milliards de dollars) d'ici 2025. En appliquant une optique sexospécifique à l'investissement, Alitheia IDF donne le ton et fournit un cadre pour des investissements intégrant le genre dans le but de permettre la croissance économique des pays africains et, surtout, des femmes africaines.

Polo Leteka , partenaire principal en Afrique du Sud , a expliqué qu'elle espérait que l'exemple d'Alitheia IDF inspirerait d'autres investisseurs sur le continent à investir dans les femmes, notant que les femmes ont un rôle important à jouer pour libérer le potentiel économique de l'Afrique. Elle a en outre déclaré que « l'incapacité historique à saisir de manière appropriée le potentiel économique des femmes africaines a affecté le développement de l'Afrique. Alitheia IDF a pour mission de combler cette lacune en utilisant une approche sexospécifique et un capital financier pour autonomiser les femmes en tant que consommatrices et productrices.

Le vice-président de la BEI, Thomas ÖSTROS, a  déclaré : « Les entreprises appartenant à des femmes ont encore du mal à lever des fonds, bien qu'elles aient prouvé leur performance. Je suis très heureuse de soutenir un véritable fonds phare 2X «par des femmes pour les femmes» qui investit dans des entreprises créant des opportunités d'emploi tout en améliorant la diversité dans l'économie de l'Afrique subsaharienne. L'investissement de la BEI dans Alitheia IDF fait partie de notre initiative SheInvest  visant à mobiliser 2 milliards d'euros d'investissements pour stimuler l'égalité des sexes et l'autonomisation économique des femmes sur le continent africain. Je crois vraiment que l'égalité des sexes rend les sociétés plus fortes.

Alitheia IDF est soutenu par des investisseurs sur quatre continents : la Banque africaine de développement, la Bank of Industry Nigeria, FinDev Canada, le Dutch Good Growth Fund et la Banque européenne d'investissement. En 2019, le fonds a annoncé sa première clôture à 75 millions de dollars avec le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, déclarant à l'époque qu'Alitheia IDF avait rempli son engagement de lever des fonds pour les entreprises dirigées par des femmes. « Promesse faite, promesse tenue ! a-t-il déclaré.

Lire l'histoire : Un fonds true by women, for women

equonet


Actualité | EcoFinance | Finance | Technologie | Contenu local | Environnement | Contribution | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Mines-Hydrocarbures | Energies