Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité économique, financière sénégalaise et africaine
Développer un contenu vérifié, instructif, constructif et attentif, de manière professionnelle et responsable.

industries Extractives : ralentissement de l’activité au troisième trimestre 2017


Rédigé le 14 Décembre 2017 à 16:33 | 0 commentaire(s) modifié le 14 Décembre 2017 - 16:54


Relativement au trimestre précédent, les activités extractives se sont repliées de 15,7% au troisième trimestre 2017, en liaison avec les contreperformances enregistrées dans les productions d’or (-24,3%) et d’attapulgite (- 13,5%).


(Ecofinance.sn Dakar) - A l’inverse, les extractions de phosphate (+4,3%) et de sel (+10,1%) se sont bien comportées sur la période. S’agissant de l’or, la production est passée de 3 187 kg à 2 411 kg entre les deuxième et troisième trimestres 2017, soit une baisse de 776 kg, due à une chute de 10,7% de la teneur en or des minerais. 

En effet, la production a été perturbée par des difficultés techniques liées aux aléas climatiques. Pour sa part, la production d’attapulgite a été entravée, d’une part, par la saison hivernale et, d’autre part, par la baisse, à la suite du Brexit, de la demande de la Grande-Bretagne, une des principales destinations des exportations. En outre, l’activité de la branche des extractives a été globalement affectée par les congestions notées au niveau du Port de Dakar. 
Ces dernières ont entrainé des retards dans les délais de livraison et contraint les acteurs à constamment réajuster leur niveau de production. Néanmoins, la production de phosphate s’est renforcée de 346 000 tonnes à 361 000 tonnes, entre le deuxième et le troisième trimestre 2017, alors que celle de sel a été largement favorisée par l’accroissement de la demande étrangère (+18%). 

Sur une base annuelle, l’évolution de l’activité des industries extractives fait apparaitre une légère progression de 0,9% au troisième trimestre 2017, reflétant les effets combinés d’une baisse de 15,1% de la production de phosphates et des accroissements respectifs des extractions d’or (+12,5%), d’attapulgite (+4,9%) et de sel (+16,8%). 

En somme, sur les neuf premiers mois de 2017, une contraction de la branche des extractives de 0,5% est observée, en variation glissante sur un an. En effet, la bonne tenue de l’activité aurifère (+11,4%), et les performances moyennes des extractions de sel (+3,7%) et d’attapulgite (+0,7%) n’ont pas compensé la forte diminution de la production de phosphates (-21,5%), due au niveau important des stocks. 




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 15 Janvier 2019 - 23:02 SAISINE DE TULLOW : l’ITIE Dément

Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

Communiqué du Conseil des ministres du 16 janvier 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 16 janvier 2019 à 10 heures, à Diamniadio.


Nominations

Nomination au Conseil des ministres du 16 janvier 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes au cours du Conseil des ministres de ce mercredi 16 janvier 2019 :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

AFRIQUE DE L’OUEST : un partenariat IFC-BRVM pour renforcer la gouvernance d'entreprise

(Equonet-Dakar) – IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, et la Bourse Régionales des Valeurs Mobilières (BRVM) sont en partenariat pour renforcer la gouvernance d'entreprise en Afrique de l’Ouest, a appris Equonet auprès de l’institution.


Actu d'Europe

OCDE : ralentissement de l’inflation annuelle dans la zone

(Equonet-Dakar) - L'inflation annuelle dans la zone de l’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE) ralentit à 2.7 pour cent en novembre 2018,
en raison du ralentissement des prix de l'énergie, annonce un communiqué de presse de l’Organisation transmis à Equonet.