Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité économique, financière sénégalaise et africaine
Développer un contenu vérifié, instructif, constructif et attentif, de manière professionnelle et responsable.

AIBD : 6 mois après son fonctionnement, le directeur de LAS s'auto évalue


Rédigé le 8 Juin 2018 à 12:51 | 0 commentaire(s) modifié le 8 Juin 2018 - 17:05



«Limak AIBD (Aéroport international Blaise Diagne)  Summa  (LAS) a fait le bilan de mi-parcours après (6) mois du démarrage des activités. En marge d’un «Ndogou » de presse organisé jeudi dans un hôtel de la place,  le directeur de ladite structure, Xavier Marie, a informé que des efforts importants ont été faits.

Faisant l'inventaire de l'équipement, le directeur souligne que des efforts importants ont été faits. Selon lui, aujourd'hui, l'aéroport international Blaise Diagne dispose de «44 banques d'enregistrement, 11 portes de débarquement, 4 tapis rouges et 6 passerelles télescopiques installées entre autres équipements».

Xavier Marie d'informer qu'il n'y a plus de problème lié au fret. Selon lui, tout a été réglé. «Nous répondons à toutes les certifications. Et nous avons rempli toutes les conditions.

A l'en croire, à l'heure actuelle, 36 compagnies desservent l'aéroport avec plus de 60 destinations assurées, soit plus d'un million de passagers enregistré depuis le démarrage des activités de l'aéroport.
 
Interpellé sur la redevance allouée à l'État du Sénégal dans le cadre des activités de l'exploitation de l'aéroport, le directeur de LAS n'a pas voulu aller très loin. Il souligne à cet effet que la redevance est fixée par l'État du Sénégal et LAS verse une quantité globale de 20% à l'État du Sénégal...



Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | Environnement | Equobusiness | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

SENEGAL : promulgation de la loi relative au PTIP 2019-2021 et la loi de Finances pour l’année 2019.

(Equonet-Dakar) - Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Président de la République a promulgué la loi portant approbation du Programme triennal d’investissements publics (PTIP) 2019-2021 ainsi que la loi de Finances pour l’année 2019.


Nominations

Les nominations du Chef de l'Etat au Conseil des ministres du 14 novembre 2018

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz








Derniers tweets




Facebook

Actu d'Afrique

COTE D’IVOIRE : 767 milliards FCFA pour résoudre les problèmes persistants de balance des paiements

(Equonet-Dakar) - Les perspectives économiques du pays restent robustes, avec une croissance projetée à environ 7½ pour cent en 2018–19. Le déficit budgétaire devrait converger vers la norme régionale de l’UEMOA de 3 pour cent du PIB en 2019. Le programme vise à atteindre une position viable de la balance des paiements, à renforcer la mobilisation des recettes intérieures, à assurer la viabilité de la dette, ainsi qu’à favoriser une croissance inclusive et la réduction de la pauvreté.


Actu d'Europe

La croissance économique n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon l’OCDE

(Equonet-Dakar) - Le développement durable exige une vision plus globale que la croissance économique qui n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon un nouveau rapport du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).