Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité économique, financière sénégalaise et africaine
Développer un contenu vérifié, instructif, constructif et attentif, de manière professionnelle et responsable.

Africa Investment Forum: Casablanca accueille la troisième étape du roadshow


Rédigé le 31 Juillet 2018 à 10:32 | 0 commentaire(s) modifié le 1 Août 2018 - 15:11


La Banque africaine de développement a organisé, ce 27 juillet 2018 à Casablanca, au Maroc, un atelier de présentation de l'Africa Investment Forum (AIF). Troisième étape d'un roadshow en Afrique du Nord après Tunis et le Caire, cette présentation avait pour objectif de mobiliser les acteurs de l'investissement public et privés. L'objectif de cette rencontre était de mettre en place une réserve de projets bancables en amont de l'Africa Investment Forum, qui se tiendra du 7 au 9 novembre à Johannesburg, en Afrique du Sud


Africa Investment Forum: Casablanca accueille la troisième étape du roadshow
C'est Mohamed El Azizi, directeur général de la Banque africaine de développement pour l'Afrique du Nord qui a prononcé l'allocution d'ouverture. Il a notamment souligné la finalité de cette initiative pour la Banque : «L'AIF constitue une réponse concrète aux défis du financement de l'investissement et du développement auxquels l'Afrique est confrontée». Il a été rejoint par la responsable pays pour le Maroc, Leila Farah Mokaddem, qui a réitéré «le rôle moteur du Maroc dans la dynamique d'investissement, d'intégration et de coopération Sud-Sud ». 

Faouzia Zaaboul, directrice du trésor et des finances extérieures au ministère marocain de l'Économie et des Finances, a, au nom des autorités du Royaume, exposé l'agenda du développement du Maroc et mis en évidence l'importance de cette nouvelle approche pour combler les besoins en financement de l'investissement en Afrique. 


Olivier Eweck, directeur des syndications, cofinancement et solutions client à la Banque, a procédé à un exposé détaillé du fonctionnement de l'Africa Investment Forum. Il a souligné le rôle de l'AIF en tant que nouvelle plateforme d'investissement via laquelle, la Banque, aidée de ses partenaires, aidera à sélectionner les projets, à attirer les investisseurs, et à structurer les transactions pour impulser une nouvelle dynamique d'investissement sur le continent. «À travers l'AIF, nous voulons renouveler nos manières de réfléchir et d'agir pour porter l'investissement en Afrique à un palier supérieur» a-t-il déclaré. 

S'en est suivi un échange interactif avec les quelques 100 participants venus assister à l'exposé et représentant les principales parties prenantes dans l'écosystème de l'investissement. De fortes attentes ont ainsi été formulées à l'égard de cette initiative de la Banque, qualifiée par tous de bienvenue : « Ce nouveau forum est pour nous l'opportunité d'améliorer la préparation des projets, de faciliter leur structuration et de financer des transactions. Nous avons besoin de connaitre le mécanisme et le fonctionnement de cette nouvelle plateforme pour en tirer profit».   Des rencontres B2B entre différents opérateurs du secteur privé ont suivi la présentation formelle, ouvrant ainsi la voie aux mises en relations fructueuses qu'entend favoriser l'Africa Investment Forum entre porteurs de projets et investisseurs. 
Le partenariat entre le Royaume du Maroc et le Groupe de la Banque africaine de développement, qui dure depuis près d'un demi-siècle, compte plus de 160 projets et programmes totalisant un engagement financier de près de plus de 10 milliards de dollars. Ces financements, dont plus de 80% sont dédiés aux infrastructures de base, couvrent différents secteurs, notamment l'énergie, l'eau, les transports, l'agriculture, ainsi que le développement social.
la rédaction



Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | EquoSports | Equobusiness | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

SENEGAL : promulgation de la loi relative au PTIP 2019-2021 et la loi de Finances pour l’année 2019.

(Equonet-Dakar) - Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Président de la République a promulgué la loi portant approbation du Programme triennal d’investissements publics (PTIP) 2019-2021 ainsi que la loi de Finances pour l’année 2019.


Nominations

Les nominations du Chef de l'Etat au Conseil des ministres du 14 novembre 2018

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz








Derniers tweets




Facebook

Actu d'Afrique

COTE D’IVOIRE : 767 milliards FCFA pour résoudre les problèmes persistants de balance des paiements

(Equonet-Dakar) - Les perspectives économiques du pays restent robustes, avec une croissance projetée à environ 7½ pour cent en 2018–19. Le déficit budgétaire devrait converger vers la norme régionale de l’UEMOA de 3 pour cent du PIB en 2019. Le programme vise à atteindre une position viable de la balance des paiements, à renforcer la mobilisation des recettes intérieures, à assurer la viabilité de la dette, ainsi qu’à favoriser une croissance inclusive et la réduction de la pauvreté.


Actu d'Europe

La croissance économique n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon l’OCDE

(Equonet-Dakar) - Le développement durable exige une vision plus globale que la croissance économique qui n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon un nouveau rapport du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).