Connectez-vous S'inscrire

Botswana : Annulation de la vente de la centrale électrique Morupule à une entreprise chinoise


Rédigé le 11 Juin 2018 à 10:34 | 0 commentaire(s) modifié le 11 Juin 2018 - 10:40


Le Botswana vient d’annoncer l’annulation de ses projets de vente d'une centrale électrique au charbon en difficulté à une entreprise chinoise. L’infrastructure défaillante avait été conçue pour combler les besoins en énergie du pays et réduire ses importations d’électricité en provenance d’Afrique du Sud notamment.


Botswana : Annulation de la vente de la centrale électrique Morupule à une entreprise chinoise

Le Botswana a mis un terme aux pourparlers dans le cadre de la vente de la centrale électrique au charbon, en proie à des problèmes techniques, à une entreprise publique chinoise liée au constructeur de l'usine, selon une information de Reuters. L'usine Morupule B d'une capacité de 600 mégawatts alimentée au charbon, a été mise en service en 2012. La centrale construite par la China National Electric Equipment Corporation (CNEEC) pour la somme de 970 millions de dollars, est régulièrement tombée en panne depuis sa mise en service, occasionnant de graves pénuries en termes de fourniture d'électricité.

Ainsi, le Botswana a entamé des négociations exclusives depuis novembre 2016 pour céder l'ouvrage à la société chinoise China Engineering Engineering Corporation (CMEC), qui est liée à la CNEEC. Mais le Comité des marchés publics et des avoirs (PPADB) du pays d'Afrique australe a annoncé ce vendredi son approbation d'une demande du ministère de l'Énergie d'annuler l'offre de vente« Le conseil a approuvé la demande d'autorisation d'annuler l'offre pour la cession du gouvernement du Botswana et de Botswana Power Corporation (BPC) dans Morupule B », stipule le document.

Avec latribunedAfrique
 

Une centrale litigieuse

Les autorités Botswanaises n'ont pour l'instant pas donné plus de précisions sur les dessous de cette volte-face. Toujours est-il qu'en dépit de ces déboires liés aux défaillances de l'usine, la compagnie d'électricité du Botswana est parvenue à réduire ses importations. Car la production d'électricité à l'usine Morupule B s'est améliorée au cours de l'année 2018 grâce à des travaux d'assainissement et elle fonctionne actuellement à près 81% de sa capacité. A l'image de tous les pays africains en développement, les besoins énergétiques du Botswana ne cessent de croître. Le pays a une demande d'électricité maximale de 520 MW, appelée à connaitre une hausse de 65% au cours des sept prochaines années pour atteindre 856 MW en 2025, selon les estimations officielles.

Par ailleurs, l'annulation de l'appel d'offre de Morupule B intervient alors que le projet d'augmentation de la capacité de production de la centrale visant à atteindre 900 MW contre 600 MW initialement, a été suspendue suite à un désaccord entre le gouvernement botswanais et les parties prenantes. Il s'agit du Japonais Marubeni Corp et du Sud-coréen Posco Energy, en désaccord avec l'Etat sur plusieurs termes du contrat dont la garantie de 800 millions de dollars prévue pour protéger les investissements des compagnies.

 

la rédaction



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 10/09/2018

HYDROCARBURES : ce qu’il faut comprendre sur les activités d’exploration-production

(Ecofinance.sn – Dakar) - Au Sénégal, le pétrole...











Derniers tweets





Facebook