Connectez-vous S'inscrire

Coopération : Amadou Ba salue l’apport de l’AFD dans le PSE


Rédigé le 24 Novembre 2017 à 17:00 | 0 commentaire(s) modifié le 24 Novembre 2017 - 17:04


La cérémonie d’ouverture des travaux de la première session de la revue annuelle conjointe du programme de coopération entre l’Agence Française de Développement (AFD) et le Sénégal, a été un moment fort pour passer au peigne fin la coopération entre les deux parties.


(Ecofinance.sn Dakar) - Selon Amadou Ba, ministre de l’économie et des finances, le Sénégal a toujours été classé parmi les pays prioritaires pour l’attribution de l’aide publique au développement. En effet, le dernier document cadre de partenariat pour la période 2013-2017, a fixé les priorités de la coopération bilatérale entre la France et le Sénégal en identifiant les trois domaines prioritaires d’interventions suivants : le développement durable avec comme secteurs d’intervention l’agriculture, l’environnement, l’eau et l’assainissement ; la gouvernance démocratique avec comme secteurs d’intervention l’état de droit, la décentralisation, la défense, la lutte contre les trafics et la société civile ; le développement humain avec l’éducation et la santé comme secteurs d’intervention. 
De même, de 2007 à maintenant, l’AFD a approuvé un total de 55 opérations en faveur du Sénégal pour un montant de 1 305,5 millions d’euros, soit environ 856,4 milliards de FCFA. 
Lors de la réunion du Groupe consultatif pour le Sénégal tenue à Paris en février 2014, la France avait annoncé de nouveaux engagements pour appuyer le financement du Plan d’Actions Prioritaires (PAP) 2014-2018 du Plan Sénégal Emergent pour un montant de282 milliards de FCFA. 
Ces engagements se sont concrétisés depuis cette date par la signature de vingt-neuf conventions de financement avec l’AFD pour le montant de 580 milliards de FCFA, soit le double des financements initialement annoncés.
«Comme vous le constatez, la coopération entre nos deux pays est très dynamique et porte sur les domaines prioritaires pour le développement économique et social du Sénégal. C’est donc l’occasion pour moi de me féliciter de la parfaite convergence de vues entre nos deux pays qui a permis de mettre le Développement durable, la Gouvernance démocratique et le développement humain au cœur de nos priorités durant le cycle de programmation en cours», note Amadou Ba.
 

Avec lejecos



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 10/09/2018

HYDROCARBURES : ce qu’il faut comprendre sur les activités d’exploration-production

(Ecofinance.sn – Dakar) - Au Sénégal, le pétrole...











Derniers tweets





Facebook