Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité des économies du pétrole, gaz, énergies au Sénégal et en Afrique
Equonet.net : actualité économique, financière, écologique au Sénégal et en Afrique
Web média de veille et d'alerte sur la gouvernance des ressources extractives au Sénégal et en Afrique

Découvrez comment tester les connexions Internet au Sénégal.



Des centaines de personnes remettent aux représentants parlementaires une pétition contre l'exploration pétrolière dans le plus ancien parc national d'Afrique


Rédigé le 24 Septembre 2021 à 21:54 | 0 commentaire(s) modifié le 25 Septembre 2021 - 22:45


(Equonet-Dakar) - Les militants ont souligné les défis posés par l'exploration pétrolière dans le parc, pour l'environnement, les communautés locales, ainsi que les espèces menacées dans le parc.


Vendredi, des activistes environnementaux et des membres de la communauté en République Démocratique du Congo ont remis une pétition  aux parlementaires demandant l'arrêt de l'exploration pétrolière dans le parc national de Virunga, pour qu'ils la remettent au Président Félix Tshisekedi.

Selon un communiqué de presse transmis à equonet, les militants ont souligné les défis posés par l'exploration pétrolière dans le parc, pour l'environnement, les communautés locales, ainsi que les espèces menacées dans le parc. Virunga, le plus ancien parc national d'Afrique, est menacé depuis que le gouvernement a délivré des licences d'exploration pétrolière dans le parc.

Les activistes climatiques ont également organisé une projection du film «Virunga Zéro Fossile» récemment sorti, à l'Université libre de Pays du Grand Lac à Goma.  Le court métrage  qui a été diffusé par 350Africa.org le 30 juin 2021, mettait en scène des activistes climatiques exposant les dangers des activités d'exploration pétrolière dans le parc.

Déclarations

Christian Hounkannou de 350.org  a affirmé, « Le Parc national de Virunga est l'une des zones les plus diversifiées au monde en termes de biologie. Les activités d'exploration pétrolière dans le parc et ses environs pourraient endommager de façon permanente les riches écosystèmes et la biodiversité de la zone et avoir un impact négatif sur des centaines de milliers de membres des communautés dont les moyens de subsistance dépendent des ressources et activités du parc. Le gouvernement de la RDC doit donner la priorité à l'environnement et aux populations, plutôt que de favoriser les intérêts des sociétés titulaires de permis d'exploration. »

Pascal Mirindi de Extinction Rébellion a affirmé, « S'il est protégé, le parc favorisera la croissance économique de la zone et renforcera les communautés locales. Le gouvernement doit de ce fait agir dans l'intérêt de ses populations en les protégeant et en créant des opportunités qui sont favorables aux moyens de subsistance des communautés et qui protègent les ressources naturelles de la région. L'accès à une énergie propre fait partie du développement durable et les  engagements en matière d'atténuation des changements climatiques doivent orienter les efforts visant à développer des sources d'énergie renouvelables. »

Justin Mutabesha de AJVDC a affirmé : « Nous devons impérativement diligenter nos actions et appuyer l'effort de préservation des écosystèmes et l'accès à une énergie propre. La priorité du gouvernement devrait donc être de veiller à ce qu'aucune activité pétrolière ou pollution n'ait lieu dans Virunga et d'accélérer la mise en place de moyens de subsistance durables pour les populations et les écosystèmes de la région. »

Le parc national de Virunga pourrait être vendu aux enchères dans le cadre d'une nouvelle série de permis d'exploitation pétrolière, mettant ainsi en péril non seulement des espèces menacées, mais aussi la source de revenus de nombreuses communautés locales, selon communiqué de presse.

 

Equonet



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise






Facebook




Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.