Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité économique, financière sénégalaise et africaine
Développer un contenu vérifié, instructif, constructif et attentif, de manière professionnelle et responsable.

Diamants : les actions de Petra chutent après une revue à la baisse de ses prévisions de production


Rédigé le 24 Juillet 2018 à 16:28 | 0 commentaire(s) modifié le 24 Juillet 2018 - 18:06


Les actions de Petra Diamonds ont chuté de plus de 8%, après que le groupe a annoncé une production inférieure aux volumes prévus pour l'année 2019. Cette baisse serait imputée à des difficultés de logistique, mais aussi à un manque de rentabilité de certaines mines.


Diamants : les actions de Petra chutent après une revue à la baisse de ses prévisions de production
Le producteur de diamants Petra Diamonds prévoit une production inférieure à ses attentes pour l'année 2019. L'annonce de cette baisse a fait chuter ses actions de plus de 8%, ce lundi 23 juillet. La compagnie minière table sur une production de 4,6 à 4,8 millions de carats en 2019, bien inférieure aux 5,0-5,3 millions annoncés dans le plan prévisionnel du groupe. Les actions de Petra sont ainsi tombées à leur plus bas niveau depuis 2 ans et demi dans les premiers échanges avant de prendre légèrement la courbe ascendante.

Une embellie provisoire

Fin juin, la compagnie minière avait indiqué une baisse de sa dette nette estimée à 436,1 millions de dollars au 30 juin, contre 513,9 millions à la même époque de l'année 2017. En effet, la société qui exploite quatre mines en Afrique du Sud et une en Tanzanie a vu ses revenus augmenter de 21% par rapport à l'année dernière. Une bonne nouvelle qui risque d'être balayée par les inquiétudes suscitées par la baisse de la production. Une baisse qui peut être due aux nombreuses difficultés auxquelles la société a été confrontée au cours de ces derniers mois et qui ont trait à des retards dans la production, à la confiscation de ses produits en Tanzanie et à la hausse du rand, la monnaie sud-africaine.

A noter cependant que le niveau de production totale du groupe a augmenté de 15% à 4,6 millions de carats. Une hausse imputée à la montée en puissance de sa nouvelle usine de Cullinan en Afrique du Sud, mais insuffisante pour relever la quantité de carats récoltés.

«Le prix global par carat était bien en deçà des attentes, car la mine a récupéré moins de pierres de valeur supérieure (...) Cela donne à penser que Cullinan pourrait avoir un problème et qu'il pourrait donc être moins bien utile que ce que l'on pensait auparavant», a déclaré Martin Potts, analyste chez FinnCap, à l'agence Reuters.

latribune afrique



Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | EquoSports | Equobusiness | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

SENEGAL : promulgation de la loi relative au PTIP 2019-2021 et la loi de Finances pour l’année 2019.

(Equonet-Dakar) - Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Président de la République a promulgué la loi portant approbation du Programme triennal d’investissements publics (PTIP) 2019-2021 ainsi que la loi de Finances pour l’année 2019.


Nominations

Les nominations du Chef de l'Etat au Conseil des ministres du 14 novembre 2018

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz








Derniers tweets




Facebook

Actu d'Afrique

CABO VERDE : le gouvernement dévoile sa nouvelle Stratégie de développement durable

(Equonet-Dakar) - Le gouvernement du Cabo Verde va organiser sa première Conférence internationale ‘’Construire de nouveaux partenariats pour le développement durable du Cap-Vert’’ et un Forum sur les investissements au Cabo Verde afin de présenter à la communauté internationale et au secteur privé sa nouvelle Stratégie de développement durable (PEDS), annonce un communiqué de presse de la Banque mondiale. La même source précise que les deux évènements auront lieu les 11 et 12 décembre, respectivement au bureau de la Banque mondiale à Paris (France) et à la Chambre de commerce de Paris.


Actu d'Europe

La croissance économique n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon l’OCDE

(Equonet-Dakar) - Le développement durable exige une vision plus globale que la croissance économique qui n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon un nouveau rapport du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).