Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité économique, financière sénégalaise et africaine
Développer un contenu vérifié, instructif, constructif et attentif, de manière professionnelle et responsable.

Europe : chute de 50 à 33% de part de marché des banques de financement et d’investissement, sous l'effet de la concurrence américaine


Rédigé le 9 Octobre 2018 à 12:55 | 0 commentaire(s) modifié le 9 Octobre 2018 - 13:49


(Ecofinance.sn – Dakar) – La part de marché des banques de financement et d’investissement européennes est tombée de 50 à 33 pour cent en 10 ans avec une baisse de 25 pour cent de leurs chiffres d’affaires global en 5 ans, d’environ 54 mille milliards à 41 mille milliards FCFA (82 à 61 milliards d’euros).


Les banques de financement et d’investissement européennes se laissent distancer par rapport à leurs concurrents américains. Attaquées sur leurs métiers et marchés, elles perdent depuis quelques années du terrain face à la concurrence américaine.

Selon une étude exclusive du cabinet européen de conseil Eurogroup consulting exploitée par le site next-finance.net, leur part de marché des banques de financement et d’investissement européennes est ainsi tombées de 50 à 33 pour cent en 10 ans avec une baisse de 25 pour cent de leurs chiffres d’affaires global en 5 ans, d’environ 54 mille milliards à 41 mille milliards FCFA.

Bien sûr, ces chiffres globaux ne reflètent pas toutes les disparités entre celles de moyennes tailles ou d’autres qui opèrent sur certains segments de marchés. L’étude montre qu’il existe encore des poches de croissance.

L’étude avance plusieurs raisons pour expliquer ce décrochage.

D’un point de vue conjoncturel, les banques américaines bénéficient d’avantages concurrentiels fort puissants qui tiennent à leur marché lui-même mais aussi à un contexte réglementaire plus souple que celui en vigueur en Europe et à un système judiciaire qui sanctionne également les banques européennes. A Londres, une régulation clairement accommodante en faveur des banques de la City post BREXIT renforcerait la perte de compétitivité des banques du continent.

Mais surtout, la menace principale vient du retard pris dans la transformation industrielle et digitale, une révolution bien mieux appréhendée aux Etats-Unis. Elle nécessite une remise à niveau conjointe des modèles métiers et opérationnels « en partant du client », embrassant non seulement les systèmes informatiques de l’entreprise, son organisation, mais aussi des modèles hiérarchiques et des compétences.

Lire la suite sur : Next Finance _  
 
Ecofinance.sn



Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | EquoSports | Equobusiness | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

SENEGAL : promulgation de la loi relative au PTIP 2019-2021 et la loi de Finances pour l’année 2019.

(Equonet-Dakar) - Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Président de la République a promulgué la loi portant approbation du Programme triennal d’investissements publics (PTIP) 2019-2021 ainsi que la loi de Finances pour l’année 2019.


Nominations

Les nominations du Chef de l'Etat au Conseil des ministres du 14 novembre 2018

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz








Derniers tweets




Facebook

Actu d'Afrique

CABO VERDE : le gouvernement dévoile sa nouvelle Stratégie de développement durable

(Equonet-Dakar) - Le gouvernement du Cabo Verde va organiser sa première Conférence internationale ‘’Construire de nouveaux partenariats pour le développement durable du Cap-Vert’’ et un Forum sur les investissements au Cabo Verde afin de présenter à la communauté internationale et au secteur privé sa nouvelle Stratégie de développement durable (PEDS), annonce un communiqué de presse de la Banque mondiale. La même source précise que les deux évènements auront lieu les 11 et 12 décembre, respectivement au bureau de la Banque mondiale à Paris (France) et à la Chambre de commerce de Paris.


Actu d'Europe

La croissance économique n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon l’OCDE

(Equonet-Dakar) - Le développement durable exige une vision plus globale que la croissance économique qui n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon un nouveau rapport du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).